Analyses du travail et intentions formatives

Journée de réflexion et de débats autour du hors série Éducation permanente  Afpa 2017 , le 14 septembre 2017 au Cnam Paris

Avec la participation de :
Florence Osty (laboratoire LISE du Cnam/Sciences Po)
Anne-Lise Ulmann (laboratoire CRTD du Cnam)

Consulter le programme de la journée : AFPA140917

Le difficile équilibre entre le rôle des organismes de for-
mation professionnelle et les apports formatifs des
entreprises tient dans l’appréciation des éléments qui
conditionnent le caractère formateur du travail.
L’acquisition des savoirs professionnels et le développe-
ment des compétences ne peuvent se jouer totalement ni
dans des structures externes au monde du travail ni dans

les entreprises…

L’ère de la “formation sur le tas” ou du stage est devenue obsolète. Les processus de formation professionnelle réussis sont plurimodaux et s’organisent dans des espaces complémentaires : depuis la mise en situation réelle accompagnée jusqu’à la formation à distance, en passant par les espaces numériques virtuels. L’analyse des potentialités formatives du travail et des organisations apprenantes est plus que jamais au cœur de l’ingénierie de formation. La journée abordera ces questions à l’occasion d’une conférence introductive suivie de trois tables rondes qui seront autant d’approches complémentaires d’une question centrale dans la façon d’appréhender l’évolution de notre vieux système de formation professionnelle, encore embourbé dans des représentations anciennes liées à la loi de 1971 qui avait malencontreusement séparé, voire opposé, la formation et le travail.