Le formateur, une espèce en voie de disparition ?

Dans le cadre des Jeudis de l’AFREF

Le jeudi 18 janvier 2018 à Paris

Avec une intervention d’Anne-Valérie SANTIAGO-HOUSSEAU, doctorante au CRF, sur Entre enjeux organisationnels et professionnels, quelles opportunités d’apprentissages pour les formateurs à l’ère du numérique ?

Le formateur, une espèce en voie de disparition ?   Ce titre peut paraitre excessif mais la rapidité des évolutions en cours rend évidente et urgente la nécessité de clarifier les nouvelles professionnalités proposées ou imposées aux métiers de la formation et aux professionnels qui les animent.

En quoi la digitalisation modifie-t-elle ces métiers ? Dans une floraison de nouveaux outils numériques à disposition d’une société de l’apprenance, comment le formateur digital, tour à tour architecte pédagogique, tuteur, facilitateur, modérateur… peut-il trouver ses marques ? De mutations obligées à une autoformation choisie, quelles sont alors les conditions nécessaires à la montée en compétences « technico-pédagogiques » qui sont attendues de lui ? Peut-on apprendre sans formateur ? Comment dans ce contexte, réinvestir la dimension humaine de la transmission et du partage ?

Consulter le programme complet : Programme-Jeudi-AFREF-18-janvier-2018