Entre mondialisation et développement local : quels modèles pour la formation des ingénieurs au Vietnam ?

CARDONA GIL Emmanuel, LEMAÎTRE Denis. Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, n° 16, 2017, pp. 183-203

Avec l’ouverture économique internationale et la course au développement industriel, l’État vietnamien sent le besoin de former de nouvelles générations d’ingénieurs capables de répondre aux nouveaux défis. En marge de l’université classique de masse, encore largement marquée par les restes de l’influence soviétique, se développent ainsi des formations d’ingénieurs à vocation d’excellence, organisées sur des standards internationaux et appuyées sur des partenariats avec des institutions étrangères. Pour des raisons historiques, deux modèles sont plus particulièrement mobilisés à l’échelle du pays ? : l’université technologique américaine et l’école d’ingénieurs française. (…)

Lire la suite : http://journals.openedition.org/cres/3058

Emmanuel CARDONA GIL et Denis LEMAÎTRE sont chercheurs à l’ENSTA Bretagne, et membres du CRF.