Archives de catégorie : Manifestations scientifiques

« Serious games » et dispositifs de formation

Séminaire de recherche proposé par la MSH-PN, le Labsic et EXPERICE, dans le cadre du progamme ManEGe, à la MSH de Paris Nord, à partir du 21 janvier 2011 :

Le projet ManEge est un programme de recherche appliquée du CNRS et financé par le plan de relance sur l’économie numérique. Ce programme, mené en consortium avec l’entreprise UniLearning, questionne les « serious games » comme dispositifs médiatiques et éducatifs et conçoit un jeu numérique pour la compréhension du marché européen de l’énergie. Ce séminaire organisé à la MSH-Paris Nord a pour objectif d’élargir les perspectives de recherche sur les « serious games ». En effet, alors que ce secteur prend une importance économique et sociale grandissante et que les « game studies » commencent à déployer de nombreuses analyses principalement empiriques, les recherches françaises en sciences sociales ont encore peu investi cette question.

Lire la suite : http://www.mshparisnord.fr/fr/actualites/manifestations-scientifiques/item/968-l-serious-games-r-et-dispositifs-de-formation.html

Quand les femmes revisitent l’économie : pour un autre développement

Journée d’études organisée par le Centre d’enseignement, de documentation et de recherches pour les études féministes (CEDREF), Université Paris Diderot – Paris 7, le 4 novembre 2011 :

9h00 : Accueil des participant-e-s

9h15 : Introduction à la journée. Jules Falquet (CEDREF-CSPRP-Université Paris Diderot)

Session 1 (9h30-11h) : Interroger les « grandes évidences » de l’économie. Séance présidée par Dominique Fougeyrollas (IRISES, CNRS-Paris Dauphine)

• Hélène Périvier (OSCE-Sciences Po) : « Les féministes dans l’histoire de la pensée économique »

• Fatiha Talahite (Centre d’Économie de Paris Nord-Paris 13 Nord CNRS) : « Emploi des femmes et développement : de la « participation à l’activité économique » au « travail décent » »

11h-11h30 : pause

Session 2 (11h30-13 h) : Les femmes des classes populaires des Suds, entre initiative et exploitation. Séance présidée par Helena Hirata (GTM, CNRS)

• Christine Verschuur (Responsable du Pôle Genre et Développement – IHEID Genève) : les femmes dans mouvements populaires urbains en Amérique latine : féministes ou instrumentalisées ?

• Isabelle Guérin (UMR Développement et sociétés – IRD-Paris 1 Panthéon Sorbonne) : « Les mirages et les effets insoupçonnés du micro-crédit. L’Inde et au-delà »

Session 3 (14h30- 17h) : Economie solidaire et développement : quelques approches concrètes. Séance présidée par Séverine Lemière (Matisse, Université Paris 5)

• Madeleine Hersent (Agence pour le développement de l’économie locale (ADEL) – Paris) : « Initiatives de femmes migrantes en Economie Sociale et Solidaire en France »

• Magalie Saussey (LEREPS – Toulouse 1) : « L’économie solidaire en Afrique de l’Ouest : phénomène de mode ou stratégie alternative ? »

15h30-16h : pause

• Nathalie Lapeyre (SAGESSE CERTOP-CNRS – Toulouse Le Mirail) : « Quand les rapports sociaux de sexe interrogent les pratiques écologistes décroissantes »

• Carine Pionetti (Chercheure-consultante en Genre et développement) : « Quel positionnement pour les femmes, piliers des agricultures du Sud, sur les marchés agricoles ? (Palestine, Mali et Bangladesh) »

 

http://www.cedref.univ-paris7.fr/Vendredi-4-novembre-2011-journee-d

Campus Javelot – métro Olympiades
Université Paris 7-Denis Diderot
Dalle des Olympiades,
Immeuble Montreal
59 rue Nationale
75013 Paris
Amphi 50

L’apprentissage, vecteur d’insertion et d’égalité des chances… Qu’en disent les chercheurs ?

Colloque international organisé par le CUFR Jean-François Champollion. Axe de recherche thématique Psychologie et Sociologie de l’Education et de l’Insertion. Master 2 Psychologie de l’accompagnement professionnel : approches cliniques et sociales, à Albi, les 1er et 2 décembre 2011 :

L’alternance et tout particulièrement l’apprentissage suscitent aujourd’hui un engouement important et sont présentés comme des dispositifs permettant de lutter contre le chômage des jeunes tout en favorisant l’égalité des chances. Alors que l’apprentissage fait l’objet d’un intérêt accru, tant des pouvoirs publics que du monde patronal et des médias, les apports de la communauté scientifique sur cette question sont largement passés sous silence. Force est de constater que l’idée selon laquelle le rapprochement entre l’école et l’entreprise favorise l’insertion professionnelle est devenue une telle évidence qu’il ne s’agit plus de la discuter. Pour autant, quels sont les acquis de la recherche scientifique en la matière ? Ce colloque pluridisciplinaire international vise à dresser un bilan des possibilités offertes par l’apprentissage en matière d’insertion professionnelle et d’égalité des chances (en fonction du genre, des origines sociales, scolaires et ethniques…). Il a également pour objectif de réunir les chercheurs spécialistes du «monde apprenti» et par delà de rendre visible tant un champ de recherche que des contributions permettant de discuter les « performances » de l’apprentissage. Il ne s’agit pas ici de désavouer ce mode de formation mais bien plutôt de réfléchir aux conditions devant être réunies pour que les jeunesses populaires (dont les filles et les jeunes issus de l’immigration bien peu représentés au sein de l’apprentissage) puissent accéder à une qualification valorisée et valorisante ouvrant à une véritable promotion professionnelle.

http://www.cereq.fr/index.php/agenda/L-APPRENTISSAGE-VECTEUR-D-INSERTION-ET-D-EGALITE-DES-CHANCES-QU-EN-DISENT-LES-CHERCHEURS

Pratiques de recherche sur des univers professionnels : Enquêtes, analyse des données, écriture sociologique

Séminaire de recherche proposé par le Centre de sociologie européenne, EHESS, à partir du 29 février 2012 :

En s’appuyant sur des enquêtes de terrain réalisées dans des milieux variés (police, prison, armée, journalisme, école, etc.), ce séminaire cernera les difficultés spécifiques aux recherches sociologiques menées dans des univers professionnels différents. Comment le sociologue pénètre-t-il un milieu professionnel et s’immerge-t-il dans un univers parfois très éloigné du sien ou au contraire très proche ? Pourquoi et de quelles manières doit-il réunir des données à la fois sur les pratiques et les discours des agents ainsi que sur leurs trajectoires biographiques ? Comment, par l’analyse relationnelle, peut-il comprendre les logiques propres à chaque milieu enquêté ? Et finalement quelles sont les techniques d’écriture de la recherche ?

Lire la suite : http://cse.ehess.fr/document.php?id=1314

Trajectoires de recherche, cheminements théoriques. Quand le genre et le travail viennent aux chercheur-e-s (2011-2012)

Séminaire public organisé par l’équipe GTM du Cresppa (UMR 2717, CNRS, Paris 8) :

Les trente dernières années ont vu se développer et s’institutionnaliser les objets de recherche qui sont au cœur des activités de l’équipe « Genre, Travail, Mobilités » issue de l’association des laboratoires GEDISST* (créé en 1979) et d’une partie du GST** (créé en 1970), auxquels s’est adjoint, plus récemment, le Centre d’Études féminines de Paris 8 (créé en 1978). Sociologie du travail et étude du genre font la matière de ces objets de recherche : indépendamment l’une de l’autre ou au contraire construites comme inévitablement liées l’une à l’autre. Le séminaire public de GTM pour l’année 2011-2012 sera consacré aux parcours de chercheur·e·s qui ont marqué ces objets, en les invitant à revenir sur les années écoulées. Discours réflexif et explicitation des cadres institutionnels et intellectuels dans lesquels il et elles ont travaillé permettront de faire le point sur les catégories mobilisées au cours de leurs recherches, en fonction des époques et des rencontres au long des années. De telles généalogies seront l’occasion de dessiner des pistes de réflexion pour l’avenir des concepts, et de leurs enquêtes.

Lire la suite et consulter le programme des séances : http://calenda.revues.org/nouvelle21097.html

Hybrid Identities: An interdisciplinary vision of social mobility

Colloque international organisé du 16 au 18 novembre 2011 à Lleida (Espagne) :

Twelve research groups will meet at the Universitat de Lleida to study the main historical, linguistic, sociological and anthropological axes that define individual and collective identity. This, in turn, will facilitate an analysis of the exchanges, relationships and interactions that characterize our lives. With this in mind, every year, the IRIS organizes an international meeting to bring together the leading specialists in different academic areas to explore such subjects as hybridisation, socio-cultural interaction, migratory movements, gender politics and all these phenomena, observing them from an interdisciplinary, diachronic and geographically diverse perspective. Literature, History, Anthropology and Philosophy can provide a wide range of insights, explanations and conceptual analyses that will allow us to improve our understanding of such contemporary phenomena as the new role of women in society, virtual networks, migration, and new political movements.

Lire la suite : http://calenda.revues.org/nouvelle21043.html

Les SHS en écoles d’ingénieurs

Prochain colloque Ingenium : LES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES DANS LES ECOLES D’INGENIEURS, le 1er décembre 2011 au Cnam Paris, Amphi A Fabry Perot, de 9h à 17h :

Le réseau INGENIUM, hébergé à la MRPP, rassemble des enseignants et chercheurs dans les disciplines des Sciences de l’Homme et de la Société au sein des institutions de formation d’ingénieurs. Il se donne pour mission de répondre aux besoins nouveaux apparus avec le développement de la recherche en SHS dans les institutions de formation professionnelle supérieure, notamment de rassembler les chercheurs autour des nouveaux objets de recherche qui les concernent et de constituer une structure de référence dans le domaine. Organisé en association en juin 2006, le réseau a pour vocation d’accueillir tous les enseignants et chercheurs qui souhaitent s’y investir pour des collaborations de recherche, en France et à l’étranger. Le réseau constitue une organisation indépendante, à l’écart de toute influence idéologique ou commerciale.

Consulter le programme et s’inscrire au colloque : http://www.cnam-crf.org/mrpp/partenaires/reseaux/ingenium/

Transformations dans le genre dans la péninsule Arabique et la Corne de l’Afrique

Colloque « Transformations dans le genre dans la péninsule Arabique et la Corne de l’Afrique », Le Caire, 16 et 17 novembre 2011, Auditorium de l’Institut français du Caire (Mounira) :

La récente attribution du prix Nobel de la paix à une jeune femme yéménite est un signe parmi tant d’autres des profonds changements sociaux, des nouvelles mobilités spatiales et sociales en cours, non seulement au Yémen, mais dans l’ensemble de la péninsule Arabique. Dans ce colloque, organisé par le CEFAS en coordination avec plusieurs institutions de recherches françaises et internationales, ils seront abordés à travers la notion de genre, comprise avant tout dans une acception relationnelle et interactionniste. Nous avons donc sollicité des études portant sur les politiques publiques, la professionnalisation, les marchés du travail et les mobilités, le care, les enjeux moraux, l’intimité et les transformations des subjectivités, non seulement concernant les femmes, mais également les hommes et les masculinités. Ce sera l’occasion de mener une réflexion théorique sur les présupposés, les pratiques et les concepts employés quand on aborde la question du genre, particulièrement dans cette région. En raison de la centralité du fait migratoire dans les sociétés de la péninsule Arabique et de leurs impacts sur les transformations du genre dans la région, nous abordons aussi la région de la Corne de l’Afrique qui est très étroitement liée à la Péninsule voisine.

Télécharger le programme : Programme Colloque Caire