Archives de catégorie : Sociologie du travail

Discontinuités de l’emploi et indemnisation du chômage

Appel à contributions pour la revue Socio-économie du travail  sur le thème  Discontinuités de l’emploi et indemnisation du chômage.

Les propositions d’articles sont attendues pour le 11 juin 2017.

Coordination :
Mathilde Guergoat-Larivière, Conservatoire National des Arts et Métiers, LIRSA, Centre d’études de l’emploi et du travail
Claire Vivés, Conservatoire national des arts et métiers, LISE, Centre d’études de l’emploi et du travail

Les transformations de l’emploi et l’instabilité des trajectoires professionnelles se sont renforcées pendant l’épisode de crise de la dernière décennie (recours aux contrats courts, activité réduite, chômage partiel, sous-emploi…).

Continuer la lecture de Discontinuités de l’emploi et indemnisation du chômage

Penser et réaliser la transformation du travail

Appel à contribution en vue du colloque international au CNAM les 12, 13, 14 octobre 2017.

Date limite de réception  des propositions : 22 mai 2017

Le colloque « Penser et réaliser la transformation du travail : l’apport de la démarche ergologique et de l’œuvre d’Yves Schwartz» est coordonné par Anne-Lise Ulmann (Cnam) et Eric Hamraoui (Cnam), Yves Baunay, Christine Castejon, Daisy Cunha, Louis Durrive, Muriel Prévot-Carpentier.

Pour en savoir plus→

Journées d’étude sur le thème « Travail et consommation, XIXe, XXe, XXIe siècles »

Les 27 et 28 avril à l’Université Paris-Est Créteil.

Programme des journées d’études

La division du travail scientifique en sous-champs de recherche distincts conduit souvent à fractionner des objets autrement bien plus liés dans l’expérience des individus ou la vie des institutions. Continuer la lecture de Journées d’étude sur le thème « Travail et consommation, XIXe, XXe, XXIe siècles »

Transitions du chômage à l’emploi et mobilités professionnelles

Communication de Murielle MATUS, doctorante au Lise (Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique) du Cnam au XXIIIèmes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Rennes, 8 et 9 décembre 2016.

Transitions du chômage à l’emploi et mobilités professionnelles : une autre exploitation de l’enquête Emploi en panel, in : Céreq/Baslé Maurice (coord.), Beaupère Nathalie (coord.), Guéguen Chantal (coord.) et al.- Les transitions professionnelles tout au long de la vie : nouveaux regards, nouveaux sens, nouvelles temporalités ? : XXIIIèmes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Rennes, 8 et 9 décembre 2016, Crem-Université de Rennes 1. Marseille : Céreq, déc. 2016.- pp. 261-272- (Coll. Céreq échanges, n° 1)

Reconnaissance et organisation du travail : perspectives françaises et européennes

BIGI Maëlezig. Reconnaissance et organisation du travail : perspectives françaises et européennes. Thèse de doctorat en sociologie, sous la dir. de Michel Lallement et Dominique Méda. Cnam : 2016

À partir des années 1990 la reconnaissance est de plus en plus souvent un mot d’ordre des mobilisations de groupes professionnels. Aujourd’hui, les sociologues du travail s’approprient Continuer la lecture de Reconnaissance et organisation du travail : perspectives françaises et européennes

Les usines invisibles. Histoires de femmes travailleuses à domicile

Conférence de Tania Toffanin organisée dans le cadre du séminaire éphémère du laboratoire LISE

Le mardi  7 mars 2017 au Cnam Paris

Le Séminaire éphémère est un espace mis à disposition de tous ceux qui souhaitent réfléchir collectivement, dans le cadre du laboratoire, de la façon la plus libre possible. Il est transversal aux différents axes et n’est pas soumis à une programmation annuelle. 

Continuer la lecture de Les usines invisibles. Histoires de femmes travailleuses à domicile

Travailleurs individualisés, précarisés ou isolés : quelles coopérations ? quels collectifs ?

Appel à contribution pour le colloque DIM GESTES 2017 | 22 et 23 juin 2017, MSH Paris Nord

Date limite d’envoi des propositions : 3 mars 2017

L’étude des collectifs de travail se fait généralement dans des métiers et des professions bien définis, stables, partageant une certaine tradition d’engagement collectif Continuer la lecture de Travailleurs individualisés, précarisés ou isolés : quelles coopérations ? quels collectifs ?