Émancipation et formation de soi

Appel à article de la revue Recherches et éducations

La question de l’émancipation a connu, depuis une trentaine d’années, une mutation importante dans le champ de la pensée éducative. Pensée initialement, depuis l’instauration d’une éducation d’État, comme un processus intergénérationnel permettant aux nouveaux-venus de reprendre en charge, grâce aux savoirs, le projet socio-politique formé par l’horizon d’attente de la génération des adultes, elle a connu la grave crise des États totalitaires (Arendt, 2005). Comme le montre Koselleck (1997), la première révolte estudiantine de la fin des années 60, qui a lieu en Allemagne, vient du conflit de la générativité (motivé par un reproche aux parents « façonnés par le régime nazi »).

L’émancipation éducative devient alors un projet de l’accès à l’autonomie par la contestation des formes traditionnelles [institutionnalisées] d’éducation et de formation. (…)

Lire la suite : e_mancipation_et_formation_de_soi

Date limite de soumission des propositions : 30 septembre 2015



Citer ce billet
Rédaction (2015, 21 juillet). Émancipation et formation de soi. Travail et formation. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uw7m