Que peuvent dire les suicides au travail ?

BAUDELOT Christian, GOLLAC Michel. « Que peuvent dire les suicides au travail ? ». In Sociologie, vol. 6, n° 2, 2015, pp. 195-206

Au cours des dix dernières années, plusieurs dizaines de suicides se sont produits dans des grandes entreprises, souvent sur le lieu de travail. L’établissement d’un lien de causalité direct entre les conditions de travail des établissements concernés ou les formes de management en vigueur dans ces entreprises et ces suicides ne va pas de soi. Compte tenu du très petit nombre de cas impliqués, le recours aux statistiques engendre souvent beaucoup d’incertitude et alimente une stratégie du doute. Cette stratégie constitue une ligne de défense classique des entreprises soupçonnées de mettre en danger la santé ou la vie de leurs propres travailleurs ou des utilisateurs de leurs produits. Le suicide est d’autre part un phénomène trop complexe pour pouvoir s’expliquer par un lien de causalité unique et linéaire. Les personnes mettant fin à leur vie dans un cadre professionnel seraient-elles des personnes vulnérables en raison de problèmes personnels et psychologiques antérieurs, les autres, normales, n’en mourant pas ? Les apports de la psychologie du travail, des enquêtes de terrain menées par des psychologues et des psychanalystes, les résultats d’une enquête judiciaire permettent d’en douter. Ces approches sont complémentaires et nécessaires. Aucun des résultats obtenus par chacune d’entre elles ne peut être considéré comme suffisant pour établir un lien de causalité univoque entre les nouvelles conditions de travail à France Télécom et certains suicides. Mais, tous ensemble, ils forment un faisceau d’indices convergents permettant de présumer l’existence d’un lien.

Lire la suite : http://dx.doi.org/10.3917/socio.062.0195