Santé au travail : pour une nouvelle dynamique

images1JANSOU Pierre, DRUHLE Marcel (dir.). Santé au travail : pour une nouvelle dynamique. Constats et ouvertures. Toulouse : Octarès, 2015, 126 p.
L’affaire de l’amiante tout comme la récurrence des suicides sur les lieux de travail a mis sous la rampe médiatique l’enjeu de la santé au travail, bien au-delà des questions classiques d’accidents du travail et de maladies professionnelles obligeant les institutions judiciaire et législative à s’en saisir au travers de l’obligation de résultat de sécurité et de l’évaluation des risques professionnels. La santé au travail devient un véritable enjeu de santé publique.Malheureusement la crise financière de 2008 a multiplié les difficultés, en particulier au sein des entreprises, de sorte que ces remarquables avancées ont été atténuées : au nom de la crise, les équipes de médecine du travail sont invitées, mezzo voce, à faire le gros dos en poursuivant leurs activités traditionnelles. La question de l’emploi une fois de plus prend le pas sur celle des conditions de travail.

Cet ouvrage veut témoigner qu’une autre voie est possible parce qu’elle a été déjà expérimentée par des équipes pluridisciplinaires de santé au travail en coopération entre universitaires spécialisés dans les sciences humaines et sociales et praticiens. Son écriture a été l’occasion pour certains des acteurs de terrain de retrouver les enseignants-chercheurs qui leur avaient transmis les repères théoriques et méthodologiques nécessaires à toute action de terrain éclairée et scientifiquement fondée. Par cette nouvelle collaboration dans la réflexion et l’écriture, praticiens et chercheurs se sont donnés les moyens de poursuivre leurs échanges à partir de situations concrètes.

Les contributions rassemblées dans ce livre se veulent un témoignage à la fois pour dépasser les incertitudes et les doutes en matière de prévention au sein des entreprises et attester de la possibilité de telles actions. Ce changement de paradigme pour les acteurs de la santé au travail nécessite alors une modification de leurs attitudes, de leurs façons de procéder et de l’organisation de leur activité. L’équipe pluridisciplinaire devient « éducatrice » en santé travail de l’entreprise.