Apprendre par le dialogue : le cas des pharmaciens d’officine en interaction avec leurs clients

COHEN-SCALI Valérie, RAMSAMY-PRAT Padma. « Apprendre par le dialogue : le cas des pharmaciens d’officine en interaction avec leurs clients ». International Review of Education [en ligne], déc. 2015

L’objectif de cet article est de mettre au jour certains processus identitaires qui sont mobilisés dans le dialogue dans l’environnement de travail et qui favorisent l’apprentissage (ou la collecte d’informations) dans ce contexte. Ces processus sont étudiés chez la population des pharmaciens d’officine dont une grande partie de l’activité est centrée sur les interactions avec les clients. La théorie du soi dialogique du psychologue néerlandais Hubert Hermans est utilisée comme cadre théorique. L’hypothèse principale repose sur l’idée selon laquelle, pour comprendre les problèmes posés par les clients qui viennent en pharmacie et s’adapter à leurs demandes, les pharmaciens doivent adopter, dans les dialogues qu’ils ont avec eux, une série de positions du Je. Des pharmaciens français de Paris et sa région ont été observés et interviewés. Les quatre extraits de dialogues étudiés soulignent la diversité des positions du Je mises en œuvre dans les dialogues pharmaciens-clients. La diversité des registres que les pharmaciens sont capables de déployer dans leurs interactions apparaît comme inhérente à leur professionnalité et nécessaire à l’exercice de leur métier. Ces résultats fournissent des pistes de réflexion pour associer davantage dans les recherches, l’apprentissage en situation de travail et les transformations de l’identité.

Lire la suite : http://dx.doi.org/10.1007/s11159-015-9523-8

Valérie COHEN-SCALI est membre du CRTD

Padma RAMSAMY-PRAT est membre du CRF