Quantifier l’égalité : outils politiques et enjeux scientifiques

Colloque de clôture du projet NetWORK DISCRIM « Enjeux et usages de la mesure des discriminations femmes-hommes au travail » porté par heSam Université

Le lundi 4 avril 2016 à l’EHESS

Avec la participation d’Anne-Françoise BENDER et Michel MINÉ (Laboratoire LISE, CNRS Cnam).

Au carrefour de plusieurs disciplines (sociologie, science politique, économie, droit, sciences de gestion), le projet NetWORK DISCRIM « Enjeux et usages de la mesure des discriminations femmes-hommes au travail » de heSam Université visait à explorer un enjeu social fort et un objet social innovant : la question de l’usage des chiffres dans les politiques d’égalité professionnelle et celle des batailles d’expertise autour de la mesure et de l’interprétation des écarts de conditions et de positions des femmes et des hommes au travail. La relance des politiques publiques françaises en la matière, l’impulsion européenne du monitoring et la montée des plaintes pour discriminations sexistes aux prud’hommes donnent en effet un rôle clé aux chiffres et mesures qui permettent de diagnostiquer, de dénoncer, de réduire, ou au contraire de masquer ou de minimiser les inégalités entre les femmes et les hommes. Par ailleurs, si les statistiques sexuées sont désormais aisément disponibles, leur transformation en outil de débats et d’action par les directions, les syndicats ou les salarié-e-s elles/eux-mêmes reste largement méconnue. Les chercheur-e-s regroupé-e-s depuis septembre 2014 pour combler cet angle mort des recherches sur la promotion de l’égalité des sexes au travail présenteront leurs travaux le lundi 4 avril 2016, dans le cadre du colloque final du projet NetWORK DISCRIM.

Télécharger le programme : Network-Discrim_Colloque-de-cloture_Programme-provisoire_18022016