Relations professionnelles et multilinguisme au travail

Présentation des résultats du projet Européen IR-MultiLing

Les mercredi 21 & jeudi 22 septembre 2016 au CNRS (Pouchet), à Paris

Dans presque tous les pays européens, les syndicats de salariés et les employeurs sont confrontés à une présence grandissante de travailleurs, immigrés ou même citoyens du pays, ne parlant pas la langue nationale couramment ou ne la parlant pas du tout, préférant souvent, lorsque cela est possible, communiquer entre eux dans leur langue d’origine.

En matière de relations sociales, les conséquences de cette présence croissante du multilinguisme au travail restent largement inexplorées. Une littérature peu abondante rend compte des tentatives des multinationales en matière d’adoption d’une langue de travail universelle entre les différentes équipes de direction (l’anglais le plus souvent). La littérature explore également, de manière marginale, les efforts réalisés par les multinationales les plus ouvertes à la question de la diversité pour fournir des moyens aux équipes syndicales en terme de traduction au sein des instances de représentation européennes ou internationales. Mais peu d’attention a été accordée à la façon dont les partenaires sociaux se sont saisis du défi démocratique que constitue le multilinguisme.

Consulter le programme détaillé : AffichetteMULTILING Mise enPage