Les discriminations dans l’accès à l’emploi public

L’HORTY Yannick. Les discriminations dans l’accès à l’emploi public. Paris : Premier ministre, juil. 2016, 103 p.

La mission d’évaluation porte sur le risque de discrimination pour les différentes voies de recrutement (concours, recrutement sans concours, voie contractuelle) dans les trois versants de la fonction publique (fonction publique d’Etat, fonction publique hospitalière et fonction publique territoriale). Les discriminations sont proscrites par le code pénal qui prévoit depuis juillet 2016 vingt-et-un critères, dont l’âge, le sexe, l’origine, l’appartenance réelle ou supposée à une race ou le lieu de résidence… La mission a examiné les différents modes de recrutements et organisé une campagne de testing. L’exploitation des données des concours dans la fonction publique d’Etat indique des inégalités fortes pour les candidats. La campagne de testing montre des situations de discriminations dans la fonction publique territoriale et dans la fonction publique hospitalière Cette campagne menée pour la première fois dans la fonction publique concerne cinq professions : policier national, infirmier en soins généraux, responsable administratif, technicien de maintenance et aide-soignante. Elle a mis en évidence que les discriminations à l’embauche sont selon les professions tantôt plus fortes dans le public que dans le privé, tantôt moins fortes.

Télécharger le rapport : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/docfra/rapport_telechargement/var/storage/rapports-publics/164000419.pdf