Le laboratoire des politiques publiques. Réflexions sur la Garantie jeunes

SIMHA Jules. « Le laboratoire des politiques publiques. Réflexions sur la Garantie jeunes ». La Vie des idées , jan. 2017.

Quand le gouvernement annonce la création d’un nouveau dispositif afin de lutter, par exemple, contre la pauvreté ou le chômage, il peut soit le déployer en l’accompagnant des promesses d’un jour meilleur, soit chercher (et donner) la preuve que les jours seront meilleurs, et pour ce faire s’appuyer sur les résultats de travaux scientifiques. À titre d’illustration, les « emplois d’avenir » correspondent plutôt à la première possibilité, quand la « Garantie jeunes » renvoie plutôt à la seconde. Cette alternative, ici schématisée, permet de souligner que tous les dispositifs mis en œuvre dans le cadre des politiques publiques ne renvoient pas au même registre de légitimité. Elle pose également, en filigrane, la question de savoir ce qui, du discours politique ou du discours scientifique, importe le plus pour ses destinataires, à savoir les citoyens. (…)

Lire la suite : http://www.laviedesidees.fr/Le-laboratoire-des-politiques-publiques.html

Jules SIMHA est post-doctorant au CEET et membre du LISE.



Citer ce billet
Rédaction (2017, 5 mars). Le laboratoire des politiques publiques. Réflexions sur la Garantie jeunes. Travail et formation. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uwue