Subjectivité et travail : entre mal-être et bien-être

Construction d’un nouveau paradigme de la santé au travail 
Symposium France-Amérique Latine organisé avec le concours du CRTD (Cnam) | La Havane, du 29 au 31 octobre 2018

Date limite d’envoi des propositions (communications en espagnol, portugais ou français) : 30 avril 2018

Le travail est source de vie, de développement et de culture, mais aussi vecteur d’usure, voire de mort prématurée. Source à la fois d’exploitation et de d’émancipation, il peut être aussi un puissant opérateur de l’identité et de la santé. 

Le travail est traversé par des ambivalences, des contradictions, des conflits d’intérêts, mais en même temps, et précisément pour ces raisons, il est propice à la confrontation de ces oppositions et à la construction à la fois des processus de subjectivation et d’un monde commun. 

Dans le monde contemporain, on observe de profondes mutations du travail. Celles-ci sollicitent le renouvellement des analyses des déterminants du travail et du rôle de celui-ci dans la vie et le développement des individus. La vocation anthropologique du travail doit être mise en perspective avec les processus socio-historiques qui orientent à la fois l’organisation du travail, les rapports sociaux au travail et le sens du travail. (…)

Lire la suite : Appel_Version française

En savoir plus sur le symposium : Symposium La Havane A3 maj 16.02.18(1)