Mobilités géographiques, emplois et inégalités

Appel à articles de la revue Travail et emploi

Date limite d’envoi des propositions : 7 septembre 2018

Numéro coordonné par Carole BRUNET (LED, Université Paris 8 et CEET) et Géraldine RIEUCAU (LED, Université Paris 8 et CEET). 

La mobilité géographique du travail est au coeur des préoccupations des politiques publiques en matière d’emploi, qui l’envisagent comme un facteur d’ajustement essentiel du marché du travail, tant à l’échelle des individus ou des ménages, qu’à différents niveaux de l’échelle territoriale. La mobilité géographique, au même titre que l’investissement en capital humain, est censée permettre aux individus d’améliorer leur employabilité, de trouver un (meilleur) emploi, de favoriser les transitions professionnelles. A l’échelle des territoires, la mobilité du travail est envisagée tout autant comme un levier de développement et de croissance économique, que comme un moyen de réduire les disparités entre les territoires ou de contrer des phénomènes de ségrégation. (…)

Lire la suite : appel_contributions_te_mobilites