Reconnaître et valoriser l’expérience militante : un enjeu au cœur du nouveau modèle de relations sociales ?

Happy hour organisé par le laboratoire LISE

Le mardi 13 novembre 2018 au Cnam Paris

Emmanuelle CHABBERT et Frédéric REY présenteront les résultats de l’étude VALOSYND.

Ces résultats de l’étude VALOSYND intéresseront les spécialistes de la formation, des parcours et transitions professionnelles, de la VAE et de la reconnaissance des compétences, mais également du syndicalisme et des relations professionnelles, avec une approche interdisciplinaire. Cette étude intéressera les militant.e.s, syndicalistes et directions du personnel qui s’interrogent sur cet enjeu majeur dans la période actuelle.

D’ici au 1er janvier 2020, un.e représentant.e du personnel sur trois va perdre son mandat dans le cadre de la mise en place du Conseil Social et Économique (CSE). Ce bouleversement sans précédent a propulsé la thématique de la reconnaissance et de la valorisation des parcours militants au premier rang des urgences sociales. Derrière la question essentielle des transitions post-mandats, c’est tout un modèle de relations sociales qui est en jeu.

L’étude VALOSYND a suivi, sur plus d’une année, tous les acteurs concernés : militant.e.s de terrain et responsables syndicaux, branches et entreprises pionnières, expert.e.s du social et cabinets RH, universités et organismes de formation… De nombreuses questions ont été abordées : en premier lieu, faut-il valoriser les compétences syndicales – et qu’est-ce que serait une compétence « syndicale » ? Quels dispositifs, moyens et acteurs de cette reconnaissance ? Pour quels usages et enfin, avec quels enjeux et conséquences pour la représentation collective des travailleurs.euses et l’engagement militant ?

***

À la suite de la présentation, des échanges auront lieu avec la salle. Et les discussions se termineront autour d’un Happy Hour.

L’entrée à cet Happy Hour est libre et gratuite.

En savoir plus : http://lise-cnrs.cnam.fr/le-laboratoire/evenements-et-actualites/resultats-d-etude-reconnaitre-et-valoriser-l-experience-militante-un-enjeu-au-c-ur-du-nouveau-modele-de-relations-sociales–1028466.kjsp