Réformes managériales de l’État et travail des agent-e-s publics

Séance organisée dans le cadre du Séminaire Météo et SHS du Centre d’études de l’emploi et du travail (CNAM) et du Centre national de recherches météorologiques (UMR 3589, Météo-France/CNRS)

Le vendredi 13 novembre 2020 [en ligne]

« Pour cette 5ème séance, nous nous intéresserons aux réformes managériales au sein de l’État et plus spécifiquement à l’articulation entre réformes organisationnelles et travail des agent-e-s publics.  Réorganisations, fusions, évolution des métiers, mise en place d’indicateurs et d’outils de reporting de l’activité… S’inscrivant pour la plupart dans le cadre du nouveau management public, ces réformes impliquent de transformer l’activité des agent-e-s. Or, celle-ci constitue parfois un angle-mort de ces réformes. Dans une approche croisant la sociologie de l’action publique et l’analyse du travail, il s’agira dans cette séance de faire du travail des agent·e·s un point d’entrée pour analyser ce paradoxe et ses dimensions politiques. On essaiera de comprendre par ce biais les effets de ces réformes sur le travail des agent-e-s concerné-e-s par ces dernières, ainsi que les dynamiques associées aux orientations de ces réformes managériales de l’action publique. »

Avec les interventions de :

  • Eléanor BRETON (CEET  & LISE, Cnam), « Le travail des agent-e-s publics, angle-mort des réformes de l’État »,
  • Jean-Marie PILLON (IRISSO-Dauphine, associé au CEET), « La réforme de l’État oublie-t-elle les métiers ? Réflexions à partir du cas de Pôle Emploi et de l’inspection vétérinaire ».

En savoir plus : https://ceet.cnam.fr/ceet/le-seminaire-meteo-et-shs–1155034.kjsp