S’orienter en anthropocène

Appel à articles de l’Orientation scolaire et professionnelle

Date limite d’envoi des propositions : 15 septembre 2023

L’anthropocène, nouvelle période géologique, est caractérisé par l’impact de l’activité humaine sur le système terre. Ce concept, formalisé à la fin du 20ème siècle par Crutzen et Stoermer (2000), renvoie à l’idée que les activités des humains déterminent par elles-mêmes une nouvelle ère géologique. Déjà établis par Meadows et al. (1972), les effets des activités humaines sur la planète ont été par la suite détaillés dans les différentes productions du GIEC (Friedlingstein et al., 2020). Par ailleurs, en 2015 l’ONU a fixé 17 objectifs de Développement Durable pour toutes les sphères de la société devant être atteints à l’horizon 2030, invitant les États et les individus à agir pour limiter le dérèglement climatique et prêter attention à ses effets sur les sociétés les plus pauvres, particulièrement touchées par ces changements.

La conscience croissante de cette situation structure désormais fortement le rapport à l’avenir des individus (Wallenborst & Pierron, 2019). Comme le souligne l’économiste Arnsperger (2016), le dérèglement climatique oblige à concevoir le développement humain et le progrès dans le cadre d’une “perception consciemment recherchée des limites physiques et métaboliques de la biosphère, de façon à pouvoir y ajuster tout aussi délibérément et consciemment nos modes de production et de consommation et plus largement nos modes de vie” (p. 198). Différentes expressions sont utilisées pour caractériser les changements majeurs en cours (développement durable, transition énergétique,transition écologique…) liés l’utilisation massive des énergies fossiles, et auxquels les sociétés doivent désormais tenter de s’adapter. […]

Lire la suite : Appel à contribution – S’orienter en anthropocène final



Citer ce billet
Rédaction (2023, 29 juin). S’orienter en anthropocène. Travail et formation. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uxbi