Digital natives et après ? L’emploi et l’insertion des jeunes à l’épreuve du “travail” numérique

Appel à articles de la revue Agora débats/jeunesses

Date limite d’envoi des propositions : 25 avril 2024

Dossier coordonné par Aurélie Gonnet (Université de Roskilde, CEET & Lise) et Nicolas Roux (Université de Reims Champagne-Ardenne et CEET).

Il est courant d’interpréter le monde social et ses transformations à travers le prisme des générations en attribuant à celles-ci des valeurs, des dispositions et un univers de sens propre, forgés sur la base de l’expérience partagée d’un certain état du monde. Il en va ainsi de l’image d’une « jeunesse » qui serait mobile, flexible et hyperconnectée s’incarnant dans les catégories de « générations Y ou Z » ou de « digital natives » supposées traduire tout aussi bien une aisance quasi naturelle vis-à-vis des outils digitaux et numériques qu’un rapport renouvelé au travail et à l’emploi. Or, nombre de travaux contredisent l’idée de générations uniformes, tout particulièrement en ce qui concerne « la jeunesse » (Bargel, 2009 ; Mauger, 2001), et attestent des inégalités intra et inter générationnelles fortes (Peugny, Van de Velde, 2013) qui demeurent dans les rapports au travail et à l’emploi, inégalités relatives à
l’origine sociale, au diplôme, au genre (Méda, Vendramin, 2013 ; Roux, 2022 ; Sarfati, Rosenfeld, 2014) ou encore à la trajectoire migratoire (Bene, 2019).

Pour autant, est-ce à dire que les catégories de digital natives ou de générations Y ou Z sont uniquement des artefacts médiatiques et gestionnaires ? […]

Lire la suite : AAC_Agora99_2_Le travail numérique des jeunes_DEF

 



Citer ce billet
Rédaction (2024, 15 mars). Digital natives et après ? L’emploi et l’insertion des jeunes à l’épreuve du “travail” numérique. Travail et formation. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w0wk