Plateformes numériques : épistémologie de la comparaison Nord-Sud. Une analyse par les zones grises

Colloque de l’Institut d’architecture et d’urbanisme (IAU) de l’Université de São Paulo (USP) et de l’Université fédérale de São Carlos (UFSCar), Brésil

Date limite d’envoi des propositions : 30 avril 2024

Comment comprendre la façon dont le travail numérique, toujours plus insaisissable, transforme et recompose les normes d’emploi ? Comment en effectuer la comparaison ?

Les catégories binaires reliées à l’État social sont minées mais néanmoins persistent à fonder les institutions du travail et de la protection sociale. En l’absence d’un consensus sur une figure post-fordiste, les tentatives d’adaptation se voient régulièrement dépassées (Valdez, 2023, Riesgo, 2023). Ces normes demeurent des références cognitives, en dépit de leur ancrage géo-historique dans des pays avancés. Cette limite gêne la définition de phénomènes qui se déroulent dans d’autres contrées, alors même qu’une logique d’analyse et une épistémologie d’ensemble permettraient de valoriser les recompositions en cours.

Le brouillage des frontières juridiques entre les figures canoniques du fordisme (Supiot, 2000) a révélé d’innombrables dynamiques de zones grises du cœur du salariat à ses frontières (Bureau, Corsani, Giraud, Rey 2019). Elles prennent des proportions nouvelles avec l’avènement des plateformes numériques, parce que celles-ci bouleversent l’identification des responsabilités, des hiérarchies, des logiques de subordination et de pouvoir dans le contexte du travail (Carelli, Cingolani, Kesselman, 2022). De tels brouillages existent aussi au Sud, où l’État social a émergé tardivement et apporté des droits réels mais fragiles. Nous devons également considérer l’impact du travail numérique sur la situation d’informalité généralisée dans les pays du Sud où l’État et les municipalités naviguent, selon les périodes, entre répression et facilitation des activités informelles et entretiennent, en même temps, des relations ambigües avec les plateformes. […]

Lire la suite : 2024 Colloque épistémologies travail de plateformes_Fr Eng



Citer ce billet
Rédaction (2024, 3 avril). Plateformes numériques : épistémologie de la comparaison Nord-Sud. Une analyse par les zones grises. Travail et formation. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w5m2