Parution : Réflexivité et développement professionnel. Une orientation pour la formation

Isabelle Vinatier (coordinatrice). Réflexivité et développement professionnel. Une orientation pour la formation. Toulouse : Octarès, 2012, 324 p.

Cet ouvrage collectif, préfacé par Pierre Pastré, engage une réflexion sur ce que l’on peut entendre par processus réflexif et tente de cerner en quoi et comment ce dernier peut constituer une condition du développement professionnel. L’étude de ce processus à l’oeuvre chez des formateurs et des enseignants s’appuie sur la conception de dispositifs de formation, véritables observatoires de l’activité réflexive, de son fonctionnement et de son développement. L’articulation entre réflexivité et développement professionnel fait écho à celle que L. S. Vygotski avait établie entre apprentissage et développement. Elle est ici abordée à travers le prisme de différentes épistémologies, elles-mêmes tributaires de différents contextes de recherche et/ou de formation. Enfin, la conception des dispositifs de formation qui s’en autorisent se réfléchit à partir des fins que se donnent les chercheurs.

Les diverses contributions qui, ici se confrontent, ou se complètent, ou s’éclairent l’une l’autre, montrent que la conceptualisation du rapport entre réflexivité et développement professionnel ouvre les dispositifs de formation à une variété de médiations. Cette diversité même conduit à poser la question centrale : quelle réflexivité pour quel développement professionnel ?

Explorant ainsi un éventail des possibles dont s’enrichissent à la fois la conception de dispositifs et des modalités d’échanges entre chercheurs et professionnels de l’enseignement et de la formation, cet ouvrage s’adresse aux étudiants, enseignants, formateurs et chercheurs.

http://www.octares.com/boutique_fiche.asp?IdProd=214

SOMMAIRE 

Préface,
Pierre Pastré

Introduction,
Isabelle Vinatier

Vers l’accident didactique,
Gérard Delacour

Première partie
Quel dispositif d’analyse pour permettre à des professionnels de terrain
de s’approprier leur activité ?
Isabelle Vinatier

Les dispositifs de co-explicitation : une ressource au service de l’analyse
des entretiens entre le maître formateur et l’enseignant débutant,
Isabelle Vinatier

Qu’apprend un formateur dans un dispositif de co-explicitation
de l’analyse de ses entretiens de conseil avec ses pairs et le chercheur ?
Isabelle Vinatier

Place et rôle du chercheur
dans le dispositif de co-explicitation,
Marie-Paule Vannier

Dynamiques identitaires en jeu dans un dispositif de co-analyse de l’activité de conseil :
la réflexivité conjointe au cour du développement professionnel,
Thérèse Perez-Roux

La dissidence du « sujet capable »,
Jacques Thullier

 

Seconde partie
L’analyse de pratiques professionnelles dans le monde enseignant  :
un dispositif de psychanalyse de la connaissance,
Bernadette Fleury

Quand une contrainte décrétale offre des opportunités de développement ;
analyse croisée de deux dispositifs de formation,
Jacqueline Beckers et Germain Simons

Les configurations de l’activité collective :
un objet de formation à l’activité réflexive des enseignants,
Philippe Veyrunes et Pauline Delpoux

Réflexivité et explicitation située de l’action des formateurs :
une perspective interactionnelle et multimodale,
Laurent Filliettaz

Conclusion,
Isabelle Vinatier



Citer ce billet
Rédaction (2012, 28 juin). Parution : Réflexivité et développement professionnel. Une orientation pour la formation. Travail et formation. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uutg