Les circuits courts entre marché et réseaux

Journée d’études proposée par l’EHESS, Centre Norbert Elias  –  La Vieille Charité, 2 rue de la Charié, Marseille :

  1. Les circuits courts et la notion de local. Comment est définie la notion de « local » dans les circuits courts ? Quelles sont les limites géographiques ou sociales du local ? On interrogera ainsi le lien entre la notion de « local » et les représentations de la qualité. Une attention particulière sera portée à la relation entre circuits courts et collectivités locales, en s’interrogeant sur les politiques en faveur des circuits courts.
  2. Solidarité et confiance dans les circuits courts. Quel rôle jouent-elles dans les liens qui s’établissent entre producteurs et consommateurs ? Quelles représentations de l’échange ont les différents acteurs impliqués et quelles pratiques d’échange sont mises en place ?
  3. Equité sociale, réseaux et normalisation. Les circuits courts, et les AMAP en particulier, contribuent-ils à produire une plus grande équité entre producteurs et consommateurs ? Quelle influence peuvent avoir les circuits courts sur l’ensemble du système agroalimentaire à l’échelle territoriale locale ou plus large ? Nous aborderons également les formes de normalisation autour de ce que doit être une « bonne » agriculture, une « bonne » alimentation et une « bonne » organisation des échanges entre producteurs et consommateurs.

Lire la suite : http://actualites.ehess.fr/nouvelle4620.html