Figures de l’utopie, hier et aujourd’hui

Colloque organisé par la SFR Confluences et le Cnam Pays de la Loire

Le jeudi 27 et le vendredi 28 septembre 2012 à l’Université d’Angers

Dans le langage courant actuel, « utopique » veut dire impossible, une utopie étant une construction de l’Imaginaire. Ainsi historiens et créateurs nous décrivent l’utopie comme un système clos visant à codifier a priori des formes instituées pour la vie sociale, culturelle, éducative. L’épanouissement du genre utopique correspond à une période où l’on pense que les hommes et femmes devraient construire autrement leurs formes d’organisation politique et sociale, que d’autres modes de vie, d’autres mondes sont possibles. 

Y aurait-il aujourd’hui une fin des utopies (vs. Uchronies) ? Les formes historiques de l’Utopie éclairent-elles notre présent ? Y a-t-il une fin de l’histoire, quand, dans la confusion actuelle, fait rage le combat entre les prophètes du déclin et ceux du renouveau religieux ? Nous plaçons-nous dans un renouveau des perspectives cycliques? Notre actualité participe-t-elle d’une régression généralisée ou peut-elle contribuer au contraire à projeter vers l’avenir de nouveaux modèles alternatifs de société ou de contre-société (Nouvel Age, altermondialisme) quand se réinvente et s’actualise le concept de Citoyen du Monde ? Comme  l’idéologie, elle pose la question des « références ultimes », références à la fois d’ordre social et culturel pour qu’utopie, idéologie et culture fassent système, entre Utopies fermées et utopies ouvertes.

D’où le projet de ce colloque visant à mettre en évidence et exposer dans notre société mondialisée, diverses formes émergentes d’Utopies susceptibles d’ouvrir la voie à l’expression des significations imaginaires culturelles et sociales et à nos modalités d’être ensemble (utopies concrètes), quand elles visent à les questionner si ce n’est à les renouveler.

Le choix des organisateurs est d’étudier dans l’Histoire et le temps présent les créateurs et acteurs des Utopies, particulièrement dans les domaines français et américains.

Direction du colloque: Christine Bard et Lauric Guillaud pour l’Université d’Angers, Georges Bertin pour le Cnam Pays de la Loire.

PROGRAMME : 

Jeudi 27 septembre / Matin

9h30 : Accueil
9h45 : Ouverture du colloque par Yannick Lefeuvre, directeur régional du Cnam des Pays-de-la-Loire et Jean-Paul Saint-André, président de l’Université d’Angers.

  • Utopie/Contre-utopie. Hier et aujourd’hui
    Sous la présidence de
    Jean-Jacques Wunenburger
    Michèle Riot-Sarcey
    / L’actualité de l’utopie : un détour par le XIXe siècle
    Lauric Guillaud  / Une contre-utopie dans l’Amérique puritaine au XVIIe siècle : le Nouveau Canaan alternatif de Thomas Morton
    Pierre Antoine Fabre
    / Les réductions au Paraguay
    Gilles Susong
    / Robert Burton et autres, utopie et mélancolie
    Jean-Marie Brohm
    / Figures de l’utopie sportive


Jeudi 27 septembre / Après-midi

  • Organisation et critique sociales
    Sous la présidence de Christine Bard
    Jean-Jacques Wunenburger / Figure de l’Utopie urbaine sur fond de crise de la Ville
    Yvon Pesqueux
    / L’utopie d’un modèle d’organisation novatrice
    Jonathan Beecher
    / L’idéal et le réel : le cas de Victor Considérant
    Jean-François Draperi
    / Jean-Baptiste Godin et le Familistère de Guise
    Céline Bryon-Portet
    / L’utopie maçonnique

20h15 Projection du film : Brazil de Terry Gilliam
(cinéma Les 400 Coups, Angers)
Présentation et débat : Gilles Menegaldo en partenariat avec Cinélégende

Vendredi 28 septembre / Matin

  • Féminisme et utopie
    Sous la présidence de Céline Bryon-Portet
    Christine Bard
    / Biopolitique et révolution sexuelle, à travers les romans utopiques de Madeleine Pelletier, Jeanne Humbert et Victor Margueritte
    Pascale Denance
    / Une terre à soi : Herland de Charlotte Perkins Gilman
    Alain Lefebvre
    / Utopie et liberté sexuelle chez Jean de Meung dans le Roman de la Rose
    Françoise Flamant
    / Des femmes font sécession : les Women’s Lands du sud de l’Orégon
    Natacha Vas-Deyres
    / Les utopies féminines/féministes de la science-fiction face à l’Histoire : figures de l’alternative ou de l’artifice ?

Vendredi 28 septembre / Après-midi

  • Futurs de l’utopie
    Sous la présidence de Lauric Guillaud
    Jean-Michel Besnier / Les utopies post-humaines
    Christian Chelebourg / Les utopies du vivant : figures écofictionnelles de l’exobiologie
    Jean-Loup Héraud / Figurations du corps utopique dans l’art d’aujourd’hui : une anticipation contrefactuelle de son devenir post- humanitaire
    Gilles Menegaldo / Aspects de la dystopie dans le cinéma hollywoodien depuis les années soixante-dix, du cauchemar technologique au post-humain
  • Figures concrètes de l’utopie
    Sous la présidence de Georges Bertin
    Table ronde avec la participation de :
    Georges Bertin (Utopies concrètes), Pierre Thomé (Créateurs d’Utopies, le cas Ardelaine), Alexandra Anastacio (Mode et coopérative sociale à Rio de Janeiro), Massimo Amato (Les monnaies complémentaires), Anne Querrien (Emmanuel Videcoq et la transversalité) et Mireille Loirat (Les utopies écologiques).


Synthèse et conclusion du colloque

Christine Bard, Georges Bertin et Lauric Guillaud

En savoir plus : http://culture.cnam.fr/agenda/septembre/figures-de-l-utopie-hier-et-aujourdhui-523774.kjsp



Citer ce billet
Rédaction (2012, 25 septembre). Figures de l’utopie, hier et aujourd’hui. Travail et formation. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uuv7