Conférence : Diriger et encadrer autrement

Théoriser ses propres stratégies alternatives. Conférence de Frederik Mispelblom Beyer

Le mardi 22 octobre 2013 de 18h à 20h à l’Université ouverte des compétences, Paris

Frederik Mispelblom Beyer est Professeur de sociologie à l’Université Evry-Val-d’Essonne et responsable dans son université de l’équipe de recherche CRF (Centre de Recherche sur la Formation) / ETE (Enseigner, Transmettre, Encadrer), composante du CRF du Cnam.

Dans son ouvrage, Diriger et encadrer autrement. Théoriser ses propres stratégies alternatives, Frederik Mispelblom Beyer montre à partir d’une enquête approfondie que desstratégies alternatives d’encadrement se pratiquent et ce, dans des organisations très différentes, dans le public comme dans le privé (entreprises industrielles et de service, secteur social et hôpital, multinationales et PME-PMI…). Son approche, qui peut être aussi optimiste et joyeuse, truffée d’anecdotes et d’exemples amusants, rompt avec l’ambiance morose de la « souffrance au travail ». Sans en nier l’existence ni les dégâts. Les hommes et les femmes interviewés, cadres dirigeants ou non, parfois délégués syndicaux, ont tous en commun d’avoir souffert de harcèlement et de maltraitance. Ils ont parfois connu de longues périodes de chômage. Mais ils témoignent aussi de leur ténacité, de leur capacité à « encaisser des coups », à lutter contre les discriminations de toutes sortes. Au fil des récits et des pages, se dégagent des principes communs, des façons de théoriser ces pratiques, à partir de valeurs humanistes et d’éléments des sciences sociales et humaines.
Ramassées en vingt-cinq principes fondamentaux, ces stratégies alternatives forment un « bréviaire de résistance et d’innovation » dont tous les salariés peuvent s’inspirer. Loin des utopies louables d’un « management alternatif à inventer », il s’agit ici du travail déjà à l’œuvre pour diriger et encadrer « autrement ».

En savoir plus : http://www.uodc.fr/portal/index.php#tab/42