Crise du travail, crise dans le travail

images« Crise du travail, crise dans le travail ». Cahiers de l’éducation permanente, n° 42, 2013

Avec une contribution de Jacqueline de Bony, membre du laboratoire LISE (Cnam-CNRS) : « Les silences et souffrances causés par le licenciement pour motif personnel négocié à l’aide d’une transaction »

Ce numéro des Cahiers de l’éducation permanente propose deux volets de réflexion. Le premier s’attache à la question de la perception des chômeurs. Des syndicalistes, présidents de CPAS, sociologues et psychanalystes du travail, des chercheurs, des philosophes analysent la stigmatisation si fréquente dont font l’objet les demandeurs d’emploi. Pourquoi tant d’a priori, de préjugés portés systématiquement sur cette frange importante de la population ? Les contributeurs lancent des pistes pour réhumaniser cette question, en comprendre les implications économiques, les conséquences sociales graves et la dévalorisation de l’individu.

Le deuxième volet aborde quant à lui toutes les questions liées aux souffrances au travail. Elles sont révélatrices d’un climat social inquiétant, de préoccupations identitaires. Ce climat tend généralement à opposer les citoyens les plus fragilisés entre eux. S’en suivent alors la perte d’estime de soi, la dépression, le burn-out, qui peuvent conduire au suicide. Alors même qu’un des leviers qui pourrait renverser la tendance, l’action collective, semble faire aujourd’hui défaut.

Ce numéro permet de mieux comprendre l’évolution du monde du travail, les conséquences qu’elle induit et les nouvelles formes d’organisation qui l’accompagnent entre les souffrances sociales, « les deux faces d’une même médaille » comme l’indiquent M.Rocard et P.Larrouturou : « souffrance due au chômage, au sous-travail ou à la précarité d’un côté. Souffrance, stress et maladies professionnelles dues au surtravail de l’autre… ».

En savoir plus : http://www.pac-g.be/index.php/publications/2012-10-17-10-59-38/2012-10-17-11-11-51/cahiers-de-l-ep/item/142-cahier-n°42–crise-du-travail-crise-dans-le-travail-à-paraître