Appel à communication : Corps vivant, corps vécu. Quelle(s) méthodologie(s) d’investigation en première personne subjective des gestes professionnels ?

Journée d’étude 2014 | Société Binet-Simon

L’enracinement corporel de l’action (Petit, 2000), et plus largement l’ancrage du postulat phénoménologique dans les paradigmes actuels de la recherche en sciences humaines, poussent à tenter de s’approcher toujours plus près de la réalité de l’expérience telle qu’elle a été subjectivement vécue par l’acteur. À cette fin, le développement de méthodologies discursives, comme l’autoconfrontation (Theureau, 1992), l’autoconfrontation croisée (Clot, 1999), ou encore l’entretien d’explicitation (Vermersch, 1999) ont permis de franchir un cap important en contribuant notamment à la réintroduction du vécu subjectif du sujet. En effet, grâce au support de traces vidéo et/ou grâce au guidage des questions de l’interlocuteur rendant possible une réactivation de la trace mnésique, le sujet opère un retour sur l’expérience telle qu’il l’a vécue, la rendant ainsi accessible au chercheur. (…)

Lire la suite : http://rechercheseducations.revues.org/1870

Date limite de soumission des propositions : 1er mars 2014