Fonctionnement et activités des comités d’entreprise, entre évolutions institutionnelles et crise économique

Organisé par la Dares  (Ministère du travail, de l’emploi et du dialogue social ) avec la participation de France Stratégie (ex Commissariat général à la stratégie et à la prospective – CGSP)

Les prérogatives des CE ont sensiblement évolué au cours des 30 dernières années notamment en matière de négociation et dialogue social. Les attributions économiques et sociales de cette institution se sont progressivement étendues à de nouvelles thématiques. L’élection de représentants du personnel au CE est devenue, depuis 2008, un enjeu central pour la mesure de la représentativité syndicale et la désignation de délégués syndicaux (DS) dans l’entreprise.

Par ailleurs, la crise économico-financière de ces dernières années constitue un contexte particulier pour l’action des CE, aussi bien sur le plan de la défense des intérêts collectifs des salariés en matière économique et professionnelle qu’en matière d’action sociale et culturelle.

L’objectif du présent appel à projets de recherche (APR) est d’encourager la réalisation de recherches qualitatives sur le fonctionnement et la place du CE dans les relations professionnelles à l’aune des dernières évolutions institutionnelles. Les prérogatives des CE et leurs évolutions, sont rappelées dans la première partie de cet appel à projet (art. 1). Quatre axes de recherche sont proposés dans la deuxième partie (art 2). Enfin, les conditions de réalisation sont décrites dans la dernière partie de cet APR (art. 3). (…)

En savoir plus : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/APR_CE_01_07_2014.pdf

Date limite de soumission des projets : 15 septembre 2014 à 16H30



Citer ce billet
Rédaction (2014, 16 juillet). Fonctionnement et activités des comités d’entreprise, entre évolutions institutionnelles et crise économique. Travail et formation. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uvsh