L’ingénierie dans tous ses états

5eme colloque EPAL (Echanger pour apprendre en ligne), Université Stendhal, Grenoble 3 | Grenoble, du 4 au 6 juin 2015

A l’heure de la « MOOCMania » (Le Monde) qui s’est emparée du monde universitaire et qui, au-­delà du buzz, a le mérite de remettre le e-learning au goût du jour, EPAL 2015 mettra tout particulièrement l’accent sur la dimension systémique de toute ingénierie de formation hybride ou à distance : cette approche est de plus en plus souvent préconisée tant pour la recherche (« design‐based research », « théorie de l’action », etc.) que pour la conception. Un cours (hybride, à distance, MOOC, etc.) envisagé comme système de formation comporte un certain nombre de paramètres que l’on a intérêt à aborder dans leurs interrelations : les ressources, les activités d’apprentissage, le tutorat, les interactions verbales, l’évaluation/certification. Au‐delà du niveau des cours, à un niveau « méso » ou « macro » (Fichez), le contexte institutionnel et sociétal n’est pas sans influence sur les pratiques ingénieriques, que ce soit au niveau de la formation d’adultes, universitaire ou scolaire.

L’objectif d’EPAL 2015 sera d’interroger ces variables de la formation à distance et les contextes institutionnels et sociétaux dans lesquels elles prennent place de façon systémique et pluridisciplinaire : sciences de l’éducation, sciences de l’information et de la communication, sciences du langage, psychologie, sociologie, informatique. (…)

Lire la suite : http://epal.u-grenoble3.fr/?page_id=1041

Date limite de soumission des propositions : 15 décembre 2014



Citer ce billet
Rédaction (2014, 2 décembre). L’ingénierie dans tous ses états. Travail et formation. Consulté le 5 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uvxv