Trade Unions in Western Europe. Hard Times, Hard Choices, R. Gumbrell-McCormick, R. Hyman

Note de lecture de BEVORT Antoine. « Trade Unions in Western Europe. Hard Times, Hard Choices, R. Gumbrell-McCormick, R. Hyman ». In Sociologie du travail, vol. 57, n° 1, jan.-mars 2015, pp. 127-130

Comme le souligne le titre de cet ouvrage, les temps sont durs pour le syndicalisme en Europe de l’Ouest. À partir de l’étude de dix pays européens, Rebecca Gumbrell-McCormick et Richard Hyman livrent une analyse très documentée des problèmes qu’affrontent les syndicats européens. En huit chapitres, mêlant aussi bien des vues d’ensemble que des études plus fines, les auteurs en brossent un panorama très riche. Quatre configurations politiques et syndicales, présentées dans le premier chapitre, constituent le fond de carte de leurs analyses. La Suède et le Danemark illustrent l’expérience sociale-démocrate des pays nordiques, caractérisés par des taux de syndicalisation élevés et des États-providence égalitaires. L’Allemagne, l’Autriche, la Belgique et les Pays-Bas constituent un deuxième groupe central reposant sur un partenariat institutionnalisé. La France et l’Italie, pour l’Europe du Sud, sont marquées par l’influence communiste et par des relations industrielles « adversariales » et faiblement institutionnalisées. Enfin, les économies libérales de marché de Grande Bretagne et d’Irlande forment un quatrième contexte institutionnel et idéologique spécifique.(…)

Lire la suite : http://dx.doi.org/10.1016/j.soctra.2014.12.009