Parution : Hériter et transmettre

 
 
 
 
« Hériter et transmettre ». Idées, n° 166, décembre 2011. Edité par le CNDP Chasseneuil du Poitou

ISSN : 1636-5690

L’héritage, traité par Bourdieu comme la transmission d’un capital social et culturel, est au coeur de la reproduction sociale et de la perpétuation d’inégalités. De la même façon, un capital économique se lègue d’un parent-transmetteur à l’enfant héritier, reproduisant au sein des familles le modèle du grand patron. Pourtant, le fil de ces dynasties se rompt parfois et certains récepteurs se positionnent différemment face au capital, au statut ou aux valeurs qu’ils reçoivent. Sans réduire l’individu au produit d’un héritage ni au contraire le détacher de toute filiation, ce dossier fait le point sur la transmission. Reconnaître le poids de l’héritage, en considérant l’actualité de la théorie bourdieusienne, tout en soulignant les diverses formes de refus et de recomposition : tel est l’intention de ce numéro. Dès lors, il sera possible de brouiller les frontières entre deux approches disciplinaires réputées irréconciliables : la sociologie de l’héritage et l’économie de la transmission. Également au sommaire de ce n° : – Un dossier documentaire sur les niches fiscales, sujet au coeur de l’actualité avec le nouveau plan de rigueur – Une analyse du phénomène d’ « illusion monétaire », sujet lui aussi brûlant à l’heure où il est largement question du pouvoir d’achat des salariés – La réédition d’un texte du célèbre historien Eric Hobsbawm sur la notion de conflit ethnique – L’extrait d’un ouvrage sur le bonheur en économie et le compte rendu du film De bon matin, deux évocations bien différentes de la crise économique contemporaine