Archives de catégorie : Manifestations scientifiques

Cycle Nuits blanches : Les Matinales et Intérieur nuit

Au rythme d’une séance tous les mois environ, des séances de projection sont organisées à l’heure du déjeuner au Petit auditorium : une occasion de découvrir les collections audiovisuelles de la BnF et de mettre en perspective des questions de société.

En partenariat avec pariscope.

Prochaine séance le mardi 29 novembre 2011, de 12h30 à 14h00 :

Projections de :

  • Les matinales, de Jacques Krier (1967), 46 min.
    Reportage sur les femmes de ménage qui parlent de leurs conditions de travail et de la manière dont elles sont perçues dans la société.
  • Intérieur nuit, de Sarah Butterfield (1989), 20 min.
    La vie en noir et blanc dans une usine, la nuit. Des femmes s’affairent à leur travail pendant que la ville dort.

Mixité dans les activités de loisir : La question du genre dans le champ de l’animation

Conférence-débat organisée par l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), le laboratoire ADES CNRS (Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés) et l’Université de Bordeaux, en partenariat avec le magazine Alternatives économiques, à l’occasion de la parution du n° 59 de la revue Agora débats/jeunessesle 8 novembre 2011 à Pessac :

Présentation de l’INJEP et de la revue Agora débats/jeunesse
• Olivier Toche, directeur de l’INJEP.

Présentation par ses coordonnateurs du dossier thématique « Mixité dans les activités de loisir : La question du genre dans le champ de l’animation » du numéro 59 de la revue Agora débats/jeunesses :
• Magalie Bacou, sociologue, post-doctorante CERTOP-CNRS (UMR 5044), université de Toulouse-II Le Mirail,
• Yves Raibaud, géographe, maître de conférences HDR, IUT Michel de Montaigne, Bordeaux.

Interventions de :
• Francis Lebon, sociologue, maître de conférences à l’université Paris-Est Créteil, membre du centre interdisciplinaire de recherche Culture, Éducation, Formation, Travail (CIRCEFT),
• Christine Mennesson, sociologue, professeure à l’université Paul-Sabatier Toulouse-III, membre du laboratoire de recherche Sports, Organisations, Identités (SOI),
• Johanna Dagorn, permanente de l’Union régionale des centres d’information sur les droits des femmes, membre de l’Observatoire international de la violence à l’école.

Animé par :
• Claire Alet, journaliste au magazine Alternatives économiques.

La conférence sera suivie d’un verre à partir de 19h.

Date : mardi 8 novembre 2011
Horaires : de 17h à 19h
Adresse : Amphi ADES – Université Bordeaux 3 Michel de Montaigne – Maison des Suds – 12, esplanade des Antilles – 33 600 Pessac
Renseignements et inscriptions : conferences@injep.fr

http://www.injep.fr/Conference-debat-Mixite-dans-les

Colloque International Habermas le 10 novembre 2011 : « Comment surmonter les crises du présent : quel avenir pour l’Europe ? »

Colloque international « Comment surmonter les crises du présent : quel avenir pour l’Europe ? », organisé à l’Université Paris Descartes, avec la participation du philosophe Jürgen Habermas.

Organisation : PHILéPOL, Institut Goethe, CEVIPOF, Sciences-Po, ICEE, Université Paris III Sorbonne-nouvelle.

Date : Jeudi 10 novembre 2011 de 9h00 à 17h30

Lieu : Université Paris Descartes, Salle du Conseil
12, rue de l’Ecole de Médecine, 75006 Paris

Contact et inscription (très recommandée) :
philosophie.epistemologie@gmail.com

Participants :
Jürgen Habermas, Axel Kahn, Yves Charles Zarka, Pascal Perrineau, Alain Laquièze, Jean-Marc Ferry, Gérard Raulet, Joseph Cohen, Isabel Weiss, Alice Le Goff, Christian Godin, Virginie Maris, Fabienne Brugère, Marc Guérin, Frédéric Keck, Pierre Matarasso.

Politique RH des entreprises : les nouveaux défis de la formation

Les Echos Conférences et l’AFPA organisent leur 1er Forum de la formation professionnelle (Politique RH des entreprises : les nouveaux défis de la formation), le mercredi 9 novembre 2011 dans les Salons Hoche à Paris :

Rendez-vous de référence et lieu de rencontre privilégié, ce Forum aura pour objectif de réunir l’ensemble des acteurs de la formation professionnelle afin de participer aux débats et d’échanger autour d’un programme original composé de sessions plénières et d’ateliers thématiques sur les nouveaux défis de la formation professionnelle.

Ces nouveaux défis sont ceux en effet qui traversent la société aujourd’hui : défi technologique pour les territoires et les branches professionnelles qui doivent anticiper les mutations industrielles sources de développement ; défi économique, social et managérial pour les entreprises qui veulent rester ou devenir compétitives, tout en engageant leur responsabilité vis-à-vis de l’environnement, des citoyens et des actifs, ce qui implique d’oser des modèles d’organisation innovants.

Lire la suite : http://www.leclub.org/cms/index.php?id=624&tx_ttnews[tt_news]=864&cHash=123

Des hétérosexuels professionnels. Genre, sexualité et division du travail dans la pornographie française (1975-2010)

Soutenance de thèse de Mathieu Trachman le samedi 26 novembre 2011, à l’EHESS :

Cette enquête sur le travail pornographique en France depuis 1975 a pour objectif de restituer les logiques de genre et de sexualité qui sous-tendent son fonctionnement et, dans le cas de la pornographie hétérosexuelle, la division professionnelle sexuée et sexuelle du travail qui en résulte. En se situant sur un marché des fantasmes, les pornographes se distinguent des amateurs et se donnent pour tâche de mettre en images les désirs masculins. Cette constitution marchande de l’activité ne doit pas occulter l’économie sexuelle du travail pornographique : le métier permet l’acquisition d’un capital sexuel autant qu’économique; les actrices sont les biens de valeur échangés entre les pornographes. Si la pornographie se définit comme une profession masculine et hétérosexuelle, l’enquête montre que les actrices acquièrent et revendiquent les savoir-faire mobilisés dans la réalisation d’un film, et que les pornographes entretiennent un rapport ambivalent avec l’homosexualité masculine. Le travail pornographique explicite finalement les contradictions de l’hétérosexualité, mode de catégorisation qui suppose une mise en ordre des rôles sexuels des femmes et des hommes et qui n’empêche pas l’expression d’un désir homosocial.

Lire la suite : http://actualites.ehess.fr/nouvelle4669.html

Journée ciné travail

À l’occasion du festival À nous de voir, Filmer le travail présentera quatre courts-métrages issus du concours Filme ton travail ! 2011 :

Une journée de travail de Adrien Line
France / 2010 / 5′

Vue du chariot d’Aurélie Le Faurestier
France / 2010 / 12′

Sur la touche de Jérémie Bretin
France / 2010 / 5’45

Le geste est ce qui reste de Sébastien Seixas
France / 2010 / 4’41

Les projections auront lieu en présence de François Perlier, délégué général du festival Filmer le travail.

Lieu : Petite salle du théâtre de la Renaissance – 7 rue Orsel – 69600 OULLINS

http://filmerletravail.org/1354/journee-cine-travail-2/

 

Space, social justice and the right to the city

Conférence de David Harvey, 21 novembre 2011, Université Paris Ouest Nanterre

La conférence se tiendra en anglais et sera ponctuée de temps de traduction.

Conférence organisée avec l’aide de l’Ecole doctorale 395 « Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent », l’UMR LAVUE 7218 et l’EA 375 GECKO.

 A noter : A la prochaine séance du séminaire  “Les conceptions contemporaines de la domination”, mardi 8 novembre 2011, Thierry Labica présentera une communication consacrée à David Harvey intitulée : «David Harvey : sur la ‘restauration du pouvoir de classe’, entre domination et exploitation.”

Date: Lundi 21 novembre 2011, 14h à 17h

Sourcehttp://sophiapol.hypotheses.org/5840

Le corps au service des psychismes et des identités

Séance du séminaire « Corps et sciences sociales« , MSH Paris Nord et PRI, le vendredi 4 novembre 2011 de 10h à 13h :

 Ce séminaire vise à rendre raison de la floraison saisissante depuis le milieu des années 90 en histoire, sociologie, anthropologie, science politique, d’ouvrages consacrés aux questions du corps, de la santé, de l’administration du vivant. Elle incite à inventorier, par delà singularités apparentes et spécificités disciplinaires, les pensés et impensés communs à cette humeur du temps si soucieuse du destin du corps et du biologique. Ce séminaire se tient sous l’égide conjointe de la MSH-Paris Nord et du PRI « Médecine, santé et sciences sociales » de la Fondation MSH-Paris et est intégré dans deux masters de l’EHESS.

Débat animé par Laurence Brunet Stéphanie Hennette-Vauchez

Invité(s) : Irène Théry Dominique Memmi Lieu(x) MSH Paris, 105 bd Raspail, 75006, salle 4

http://www.mshparisnord.fr/fr/actualites/manifestations-scientifiques/item/978-l-corps-r-et-sciences-sociales.html