Archives de catégorie : Notes de lecture

À l’école du salariat. Les étudiants et leurs « petits boulots », Vanessa Pinto

Note de lecture de SARFATI François. « Vanessa Pinto, À l’école du salariat. Les étudiants et leurs « petits boulots », Paris, PUF, coll. Le lien social, 2014, 350 p. ». In La nouvelle revue du travail [En ligne], 4 | 2014, mis en ligne le 1er mai 2014.

Fruit d’une pratique ethnographique réflexive articulée avec justesse aux données d’enquêtes statistiques, l’ouvrage de Vanessa Pinto « vise à explorer les différentes dimensions, à un moment historique donné, de cette phase biographique faite d’expériences, voire d’expérimentations, du lien salarial de subordination et, au-delà, de la relation entre “titres” et “postes” », (p. 3). Continuer la lecture de À l’école du salariat. Les étudiants et leurs « petits boulots », Vanessa Pinto

Des toxiques invisibles. Sociologie d’une affaire sanitaire oubliée, J.-N. Jouzel.

Note de lecture de LECOEUR Guillaume. « Des toxiques invisibles. Sociologie d’une affaire sanitaire oubliée, J.-N. Jouzel ». In Sociologie du travail, vol. 56, n° 1, jan.-mars 2014, pp. 157-160.

Jean-Noël Jouzel pose, dans cet ouvrage tiré de sa thèse, le problème de la mise en invisibilité du lien entre la santé et le travail. En s’appuyant sur une enquête qui mobilise à la fois des sources orales et des sources écrites, Continuer la lecture de Des toxiques invisibles. Sociologie d’une affaire sanitaire oubliée, J.-N. Jouzel.

Max Weber. Sur le travail industriel

Note de lecture de LALLEMENT Michel. « Weber (Max), Sur le travail industriel. Traduction de Paul-Louis Van Berg. Introduction et postface de Pierre Desmarez et Pierre Tripier ». In Revue française de science politique, vol. 63, n° 5, 2013

Conformément à ses ambitions, qui consistent notamment à accumuler des connaissances empiriques pour contribuer à la résolution de la question sociale, l’Association pour la politique sociale (Verein für Sozialpolitik) décide, en 1907, de lancer une grande enquête sur l’industrialisation et le travail industriel en Allemagne. Continuer la lecture de Max Weber. Sur le travail industriel

Christian Laval, Francis Vergne, Pierre Clément et Guy Dreux, La nouvelle école capitaliste

Note de lecture de METZGER Jean-Luc. « Christian Laval, Francis Vergne, Pierre Clément et Guy Dreux,La nouvelle école capitaliste ». In La nouvelle revue du travail [En ligne], 3 | 2013, mis en ligne le 30 octobre 2013.

Après avoir publié, en 2003, L’école n’est pas une entreprise. Le néo-libéralisme à l’assaut de l’enseignement public, puis L’homme économique. Essai sur les racines du néolibéralisme (Gallimard, 2007) et, avec Pierre Dardot, La Nouvelle Raison du Monde. Essai sur la société néolibérale (2009), Christian Laval, en collaboration avec Francis Vergne, Pierre Clément et Guy Dreux, poursuit son analyse du rôle du néolibéralisme dans les transformations des services publics d’enseignement. Continuer la lecture de Christian Laval, Francis Vergne, Pierre Clément et Guy Dreux, La nouvelle école capitaliste

François Eymard-Duvernay (dir.), Épreuves d’évaluation et chômage

Note de lecture de LIMA Léa. « François Eymard-Duvernay (dir.), Épreuves d’évaluation et chômage ». In La nouvelle revue du travail [En ligne], 3 | 2013, mis en ligne le 30 octobre 2013

François Eymard-Duvernay et l’équipe de socioéconomistes qui l’accompagnent poursuivent avec cet ouvrage le programme de recherche entamé il y a une vingtaine d’années par cette branche de l’économie hétérodoxe pour un renouveau de la théorie du chômage. Continuer la lecture de François Eymard-Duvernay (dir.), Épreuves d’évaluation et chômage

Note de lecture : William Gasparini et Lilian Pichot (dir.), Les compétences au travail

ROUX Nicolas. « William Gasparini et Lilian Pichot (dir.), Les compétences au travail : sport et corps à l’épreuve des organisations ». In La nouvelle revue du travail [En ligne], 3 | 2013, mis en ligne le 30 octobre 2013.

L’introduction à cet ouvrage collectif situe d’emblée le problème : « Questionner sociologiquement le travail dans les organisations sportives est un souci scientifique relativement récent » (p. 7). L’objectif de cet ouvrage est ainsi de combler ce vide : investiguer et légitimer un objet de recherche longtemps délaissé par la sociologie française, « le sport au travail ». Comment expliquer ce phénomène, alors que depuis les années 1980 on assiste à une croissance des secteurs des services sportifs marchands et de l’industrie des équipements et biens sportifs ? Plusieurs raisons sont avancées. (…)

Lire la suite : http://nrt.revues.org/1168

Nicolas Roux est membre du laboratoire LISE (CNAM-CNRS)

Note de lecture : Christian Chevandier, Infirmières parisiennes (1900-1950), émergence d’une profession

WITTORSKI Richard. « Christian Chevandier, Infirmières parisiennes : 1900-1950, émergence d’une profession ». In Travail et emploi, n° 134, 2/2013, pp. 97-98.

L’ouvrage de Christian Chevandier s’intéresse à la constitution de la profession d’infirmière dans le contexte français et plus particulièrement parisien, entre 1900 et 1950, ce qui s’est déroulé à Paris étant perçu comme symptomatique de l’ensemble du territoire national. L’objectif principal de l’auteur consiste à défendre l’idée selon laquelle la première moitié du XXe siècle est l’occasion de constater une professionnalisation accrue des milieux du soin et du corps infirmier, notamment grâce à la progression de la structuration de la formation. Le propos prend une coloration particulière étant donné le rapport de proximité qu’il entretient avec le milieu professionnel objet d’étude. Ayant été lui-même infirmier avant de devenir professeur d’histoire contemporaine à l’université du Havre, il porte un regard plutôt bienveillant à l’égard de ce métier. (…)

Lire la suite : www.cairn.info/revue-travail-et-emploi-2013-2-page-97.htm

Richard WITTORSKI est professeur au Centre de recherche sur la formation (CRF), CNAM.

Note de lecture : Claude Veil, Vulnérabilités au travail. Naissance et actualité de la psychopathologie du travail.

ULMANN Anne-Lise. « Claude Veil, Vulnérabilités au travail. Naissance et actualité de la psychopathologie du travail», in Education permanente, n° 195, 2013, pp. 185-186.

Composé d’un ensemble d’articles publiés entre 1954 et 1999, ce livre fait redécouvrir les travaux de Claude Veil. La présentation brillante de D. Lhuilier, qui a travaillé à ses côtés dans les dernières années de sa vie, met en perspective ces différents textes avec l’actualité des vulnérabilités au travail et leurs modes de traitement. (…)

http://www.education-permanente.fr/public/articles/articles.php?id_revue=1722

Anne-Lise Ulmann est enseignant-chercheur, équipe Métiers de la formation du CNAM. Centre de recherche sur le travail et le développement EA 4132.

Note de lecture : Frédéric Lordon, Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza

METZGER Jean-Luc. « Frédéric Lordon, Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza », in La nouvelle revue du travail [En ligne], n° 2 | 2013, mis en ligne le 30 mars 2013.

Frédéric Lordon, auteur de nombreux travaux critiques sur la financiarisation du monde et des crises qu’elle engendre, nous livre ici un ouvrage dense s’inscrivant dans ce qu’il appelle une « économie politique spinoziste ». En trois parties (Faire faire ; Joyeux automobiles – salariés : les faire marcher – ; Domination, émancipation), l’auteur revivifie la critique sociale en puisant à deux sources : la critique de l’économie politique marxienne et la philosophie politique de Spinoza ou économie des passions. Il en résulte un texte d’une grande rigueur théorique, dont on ne peut toutefois saisir les apports qu’à condition de prendre le temps de s’immerger dans un vocabulaire ad hoc, que l’auteur forge au fur et à mesure de l’exposé. Pour aider le lecteur, F. Lordon a choisi de rédiger de très courts chapitres, présentant chacun son unité, à la manière des leçons successives d’un exposé didactique.(…)

Lire la suite : http://nrt.revues.org/682

Jean-Luc Metzger est sociologue, Centre Pierre Naville, Université d’Evry Val-d’Essonne et Centre National des Arts et Métiers – Laboratoire Interdisciplinaire pour La Sociologie Economique (CNAM-LISE)