Archives de catégorie : Analyse du discours

Discours du management, du travail, de l’économie : représentation/fiction

Colloque organisé par le Centre d’Études sur les Représentations : Idées, Esthétique, Littérature (CERIEL, Université de Strasbourg, EA 1337 Configurations littéraires) et le Laboratoire des Sciences Historiques (LSH, Université de Franche-Comté, EA 2273)

Du 5 au 7 juin 2013 à l’Université de Strasbourg

En savoir plus : http://ea1337.unistra.fr/ceriel/activites-en-cours-2012-2013/discours-du-management-du-travail-de-leconomie-representationfiction/
Continuer la lecture de Discours du management, du travail, de l’économie : représentation/fiction

Thèse en ligne : Les échanges entre professionnels de l’éducation : entre soutien psychologique et acquisition de connaissances sur la pratique

PROST Magali. Les échanges entre professionnels de l’éducation : entre soutien psychologique et acquisition de connaissances sur la pratique. Thèse de doctorat en psychologie, sous la dir. de Béatrice Cahour & Françoise Detienne, ENST Telecom ParisTech, 2012, 307 p.

Notre travail de recherche s’inscrit dans une visée psycho-ergonomique et s’intéresse au bien-être des individus au travail. Les forums de discussion peuvent être le reflet de ce qui met en péril l’équilibre des professionnels. L’étude s’intéresse aux échanges entre professionnels en difficulté sur les forums et cherche à comprendre ce qu’ils peuvent apporter aux participants. La thèse principale défendue est que ces échanges ont à la fois une fonction de soutien psychologique et d’acquisition de connaissances. Le travail s’articule autour de trois études réalisées sur deux forums de discussion pour professionnels de l’éducation. La première étude apporte des éléments de compréhension des forums de discussion notamment sur les aspects motivationnels des participants. Cent dix personnes réparties sur les deux forums ont répondu à une enquête en ligne. On observe huit types de motivations à s’engager sur un forum de professionnels. La deuxième étude vise (1) à identifier la nature des interactions dans ces communautés et (2) à étudier la dynamique des échanges. Treize discussions ont été analysées. Les résultats ont mis en évidence (1) que le dévoilement de soi est une caractéristique propre au premier message des initiateurs et que les réactants ont recours à six comportements de soutien typiques (i.e. récit d’expérience, expressions émotionnelles, opinions, conseils, connaissances, soutien émotionnel explicite). (2) l’empathie est traduite par du partage d’expérience similaire. L’étude de l’évolution des échanges a révélé trois dynamiques : l’élaboration de sens, de recherche de solutions concrètes et de soutien émotionnel. Ces résultats montrent que ces communautés de professionnels en ligne ont une visée de soutien psychologique et de construction de sa pratique. La troisième étude cherche à explorer le vécu subjectif des participants au moment des échanges sur le forum. Des entretiens d’auto-confrontations avec relances d’entretien d’explicitation ont été menés avec neuf participants aux discussions analysées précédemment, à partir des traces écrites des discussions. On peut observer des décalages entre ce que les participants partagent dans leurs messages et ce qu’ils expriment avoir vécu (en entretien). Les participants masquent certains états émotionnels difficilement communicables ainsi que leurs attentes de soutien émotionnel qu’ils déguisent parfois en demande de conseils. Les entretiens ont également révélé que la perception du soutien est dépendante de trois facteurs : (a) le participant évalue la compréhension de son interlocuteur à travers plusieurs processus; (b) le participant se construit une représentation des compétences de l’interlocuteur ; (c) Le partage d’expérience est le type de soutien le plus satisfaisant au sens où il remplit de multiples fonctions. Enfin, les résultats révèlent que les participants craignent que leur anonymat soit levé et censurent certaines informations sur eux-mêmes, sur les relations conflictuelles avec leurs collègues et leur hiérarchie afin d’éviter d’éventuelles répercussions. L’analyse globale montre que les motivations des participants à s’engager sur le forum sont complexes, multidimensionnelles et enchevêtrées. D’autre part, les échanges entre professionnels sur le forum peuvent être considérés comme un nouveau mode de coping qui favorise la réévaluation de la situation et la résolution de problème. Les résultats de cette thèse sont discutés au regard des processus de construction de connaissances sur la pratique, du bien-être au travail et de la dynamique interactionnelle du soutien.

Accéder à la thèse en ligne : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00790685/

Appel à article : Approches discursives des récits de vie

Appel à contribution pour la revue Semen

Ce numéro de Semen se propose d’aborder l’objet d’étude interdisciplinaire que peuvent être les « récits de vie » par l’approche de l’Analyse du Discours.

Les entretiens biographiques sont depuis les années 1970 une méthode d’enquête appréciée par les sciences sociales : dans la continuité des événements de mai 1968, et dans le cadre d’une remise en cause des grands modèles théoriques explicatifs tels que le structuralisme, la volonté de faire de la sociologie autrement se cristallisa en France dans l’approche biographique, dont le sociologue Daniel Bertaux est l’un des principaux représentants (1976). Suivant ce modèle, les études sociolinguistiques ou bien de didactique des langues ont également recours aux récits de vie, par exemple pour susciter auprès des locuteurs interrogés des discours épilinguistiques sur leurs pratiques langagières.

Une approche linguistique des récits de vie repose cependant nécessairement sur des présupposés épistémologiques différents (Nossik 2011) : s’il s’agit parfois en sociologie, suivant une conception du langage comme transparent, de recueillir des « données factuelles » sur des trajectoires biographiques (Bertaux [1997] 2005 : 12-14), et des « points de vue subjectifs » sur ces données factuelles (Beaud 1996 : 241), les récits de soi seront considérés au contraire ici comme des reconstructions discursives du monde, précieuses précisément en ce qu’elles n’offrent pas de « données factuelles » qui seraient dissociables de leur mise en discours. Les récits de vie seront en effet envisagés comme des mises en intrigue (Ricœur 1983), c’est-à-dire comme des « opérations de configuration » qui procèdent à la transformation d’une multiplicité d’événements ponctuels et hétérogènes en « une histoire », cohérente et signifiante (ibid. p. 127). Les récits autobiographiques sont dans ce cadre des activités configurantes qui donnent sens à ce qui est raconté, tout en proposant par des choix discursifs singuliers une re-catégorisation des réalités sociales rencontrées. (…)

Lire la suite : http://semen.revues.org/9535

Date limite de réception des propositions : 15 avril 2013

Colloque : Images du travail, travail des images : pratiques artistiques, démarches scientifiques

Colloque international organisé par le GRESCO à la MSHS, Université de Poitiers

Du lundi 11 au mercredi 13 février 2013 à Poitiers

L’objectif du colloque est d’échanger et de confronter les points de vue entre les chercheurs en sciences sociales spécialisés dans le travail mobilisant l’image dans ce cadre et les professionnels de l’image fixe ou animée, engagés dans une démarche documentaire dans ce champ. Il s’agit de comparer les méthodes et les types de connaissances proposés par ces deux démarches, d’appréhender leurs points communs et leurs différences, de mesurer leurs apports et influences réciproques. Pour rendre plus riches et plus concrets les échanges, le colloque portera notamment sur deux grandes thématiques, investies tant par des chercheurs de nombreuses disciplines que par des professionnels de l’image. Les questions classiques de l’évolution de la classe ouvrière, de son organisation, de sa disparition, ou de son extension à travers l’ouvriérisation d’activités de bureau, ont été traitées de longue date, tant par des chercheurs que par des photographes et des cinéastes. Moins souvent traitée, la question du travail des artistes sera privilégiée car elle permet d’aborder des interrogations  centrales comme celles des activités de création ou encore du travail comme vocation.

Consulter le programme : http://calenda.org/234412

Le rapport au savoir dans les discours professionnels

Alain Rabatel et Nathalie Blanc (dir.). « Le rapport au savoir dans les discours professionnels », Lidil, revue de linguistique et de didactique des langues, n° 43, 2011

Ce numéro apporte sa contribution à l’analyse de « la part langagière du travail » (Boutet, 2001), partant de l’idée que la sphère du travail n’est pas qu’un lieu de recueil de données Continuer la lecture de Le rapport au savoir dans les discours professionnels

Dire et entendre la souffrance au travail : l’objectivation des maux

Journée d’étude organisée par le GESTES (Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail)

Le mardi 13 novembre 2012, à l’ENS-CACHAN

Avec la participation de : Marie-Anne Dujarier et Olivia Foli, membres du Lise (Cnam-Cnrs), et Nicolas Chaignot, Yves Clot, Pascal Simonet et Cécile Piney, chercheurs au CRTD-Cnam.  Continuer la lecture de Dire et entendre la souffrance au travail : l’objectivation des maux

Appel à communication : Across Boundaries: What are Workers Saying and Doing?

United Association for Labor Education 2013 Annual Conference

Du 17 au 20 avril 2013 à Toronto (Canada)

In a world which sometimes divides us, the world of work affects us all. It is a world in which working people face trying economic times, inequitable labor policies, and systemic attacks on workers and their human rights. Dedicated to progress, growth, and hope for the labor movement, the United Association for Labor Education (UALE) invites labor educators and those who value labor education to look beyond the boundaries we may perceive and come together in Toronto, Ontario Canada for a conference that values workers and worker education.

UALE invites proposals on topics across the entire span of the challenges facing working people. Proposals may draw from all disciplines and take many forms, including strategic or academic reports; qualitative or quantitative analyses; teaching demonstrations; labor history research, curriculum for adults or K-12; union membership training tools; case studies; workshops; general curriculum design; strategy sessions and performances, music, art, including public art, and theater. We are interested in what workers are saying and doing as they assert such fundamental rights as the right to bargain collectively, enjoy union representation, obtain education, and remain safe at work. We are also interested in how modern labor education helps working people assert these rights despite economic struggle, systematic inequality and challenging political climates.

Lire la suite de l’appel : http://uale.org/conference/conference-2013#Call

Deadline: 2 novembre 2012

 

 

 

Nouveaux troubles et pathologies émergentes : quels objets, quelles méthodes, quels concepts pour les sciences sociales de la santé mentale ?

Journée d’étude à venir sur les nouveaux troubles et pathologies émergentes dans le champ de la santé et de la santé mentale

Depuis une quinzaine d’années, en Europe et en France, on assiste à une extension du champ de la santé et de la santé mentale, dont l’un des fondements est l’institution d’une définition de la santé globale totalisant les réalités physiques, mentales et sociales.
Continuer la lecture de Nouveaux troubles et pathologies émergentes : quels objets, quelles méthodes, quels concepts pour les sciences sociales de la santé mentale ?

Appel à contribution : Discours économique, discours du travail, discours du management : représentation/fiction

Colloque organisé par le Centre d’Études sur les Représentations : Idées, Esthétique, Littérature (CERIEL, Université de Strasbourg, EA 1337 Configurations littéraires) et le Laboratoire des Sciences Historiques (LSH, Université de Franche-Comté, EA 2273)

Du 5 au 7 juin 2013 à l’Université de Strasbourg

Ce colloque interdisciplinaire réunira historiens, littéraires et linguistes, gestionnaires et sociologues pour réfléchir aux discours économiques et aux discours du management.

Devenus à partir des années 1970, pièces maîtresses de la “communication”, les discours économiques interviennent dans le cadre du travail, du monde de l’entreprise, du monde des affaires. Ils s’adressent non seulement aux parties prenantes (actionnaires, personnel, fournisseurs, clients, concurrents, État…), mais aussi à l’ensemble de la société par le biais des médias (presse, puis TV, radio…). Les “managers” sont aussi, à partir de cette période, des hommes publics qui tiennent un discours sur leur entreprise, mais aussi sur la société.

Le vocabulaire de l’entreprise, mais aussi ses valeurs, se diffusent ainsi dans la société.

Ces “discours” se sont progressivement imposés pour devenir le registre dominant de compréhension du monde de la « crise » dans lequel nous vivons. Quel modèle de société est alors proposé ? Dans quelle mesure sont-il perçus comme « mensonge », propagande, éléments d’une « stratégie de la distorsion communicationnelle imposés par le « nouvel esprit du capitalisme[3] » ou permettent-ils, en la schématisant, de saisir les bribes d’une réalité complexe ? » ? Ne sont-ils que mots du pouvoir ? (…)

Lire la suite de l’appel : http://calenda.revues.org/nouvelle24980.html