Institutionnalisation et internationalisation des dispositifs de reconnaissance et de la validation des acquis de l’expérience, vecteur de renouvellement des relations entre univers de formation et de travail ?

Colloque international organisé à l’université de Créteil du 1er au 3 décembre avec l’amical parrainage de Savoirs :

Une grande partie des apprentissages individuels pertinents du point de vue professionnel et social,
s’acquiert en dehors de programmes formels d’éducation et de formation. Aussi, les questions de
reconnaissance et de validation des acquis de l’expérience (RVAE) qui s’y rapportent restent-elles
encore posées au regard des problèmes méthodologiques et épistémologiques qu’elles soulèvent.
Elles ont certes donné lieu à de multiples réalisations en Europe comme l’attestent les travaux de
nombreux chercheurs en France, en Europe comme dans le reste du monde . Néanmoins, le manque
de connaissances croisées, d’analyses comparées, d’évaluations et de savoirs de synthèse sur les
politiques, les institutions, les acteurs, les dispositifs et les processus à l’oeuvre dans le domaine de la
RVAE tant professionnelle que sociale, au niveau local, régional, national et international est patent.
Télécharger le programme : DépliantColloqueInternationalVAE

Secteur public et secteur privé face aux changements

Journées d’études COI-COSA à Paris, les 6 et 7 décembre 2011 :

Le projet COI-COSA vise à approfondir la connaissance des modalités d’évolution des compétences, lorsque les entreprises et les administrations changent leur organisation et leurs outils informatiques. Notre perspective est originale, car nous allons tenter d’explorer conjointement, dans ces processus d’adaptation aux changements, les recours à la formation, au marché du travail et à l’externalisation de l’activité, en tenant compte des interactions entre employeurs et salariés. En particulier, nous tiendrons compte du caractère partiellement endogène des choix de réorganisation, qui dépendent des caractéristiques de la main d’œuvre, ainsi que du rôle actif joué par les salariés dans l’évolution de leurs compétences. Nous mobiliserons des approches économiques et sociologiques et conforterons notre analyse en faisant varier le contexte institutionnel au travers de comparaisons entre le secteur privé et la fonction publique d’Etat.

Lire la suite : http://coi-cosa.net/

Conférence « Décisions collectives et prises de risque »

Conférence du Recteur Jean-Marc Monteil, professeur du Cnam, École Management et société, le jeudi 24 novembre à 17h à Paris :

Les décisions collectives sont-elles plus risquées que les décisions individuelles ? Les situations de groupe modèrent-elles les positions individuelles et fontelles converger vers le compromis ? Ces questions et quelques autres peuvent être au coeur de la compréhension de certaines décisions aux conséquences comportementales non négligeables.

Télécharger l’invitation : 24nov-JM-MONTEIL

Professionnaliser : obstacles, enjeux, pistes d’action

Amphi organisé par Education Permanente en partenariat avec l’Université ouverte des compétences-Club Stratégies, le 6 décembre 2011, 18h – 20h, à Paris :

Former est une chose, professionnaliser en est une autre. Syndicalistes, responsables dans les entreprises, chercheurs, acteurs de la formation, DRH, politiques : depuis vingt ans, chacun s’est emparé du mot professionnaliser. Dans sa dernière livraison, Education permanente a justement choisi de faire un point sur le sujet. Pour le premier événement de l’année 2011- 2012 organisé en partenariat, l’Université ouverte des compétences et Education permanente ont choisi d’inviter l’homme qui a coordonné ce numéro. Pour parler et débattre de quel sujet ? De ce qui ne va pas dans les belles histoires de professionnalisation racontées dans les manuels de ressources humaines et de formation. Lorsqu’on prend le temps, celui de la recherche, celui de l’observation attentive du réel au-delà de la surface des choses. Richard Wittorski présentera quatre exemples concrets d’actions de professionnalisation : dans une entreprise textile au Québec ; chez Whirlpool en France ; à l’Institut national du travail ; chez les éducateurs de la Protection judiciaire de la jeunesse. Et à chaque fois : des dysfonctionnements inattendus, des obstacles ; rien ne se passe comme prévu. De ces dysfonctionnements, Richard Wittorski dégagera des différences, des particularités, mais aussi des régularités. Et son analyse le conduira à présenter quatre « fils », des fils qui pourraient nous permettre de mieux comprendre comment un processus de professionnalisation aurait des chances de s’installer pour des personnes, pour un collectif de travail, pour un groupe professionnel.

Invité : Richard Wittorski, sociologue, professeur des universités à l’IUFM de l’université de Rouen, directeur du Centre de recherches interdisciplinaires sur les valeurs, les idées, les identités et les compétences (CIVIIC).

Lire la suite : http://www.leclub.org/portal/index.php#tab/42

 

 

Muguette et les Sonolor : 7e table ronde du cycle « Les vies prolétaires »

Journée d’études proposée par les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis le 24 novembre 2011 à 14h :

L’usine électronique Sonolor de la Courneuve, reprise après la guerre par un patron entreprenant et paternaliste (de combat ?), fut revendue au groupe ITT au début des années 1970 ; la multinationale américaine transféra une large part de la production en Tunisie dès 1978. Les salariés se lancèrent alors, à partir du 23 janvier 1979, dans une série d’action et une longue occupation (5 mois), bénéficiant du soutien de leurs syndicats, de la municipalité, du département et de nombreux salariés de la Seine-Saint-Denis. Cette mobilisation n’alla pas sans tensions ni contradictions au sein des différents appareils représentatifs. Plus original, la lutte des Sonolor est une lutte de femmes, et celles-ci sont OS. La 7ème table ronde des Vies prolétaires entend renouer avec l’analyse d’un conflit, mais aussi revenir sur l’itinéraire de Muguette Jacquaint, ancienne OS (à Sonolor de 1969 à 1975), puis permanente et députée communiste.

Télécharger le programme : Les Vies Prolétaires n°7

Colloque les jeunes et la retraite

Colloque annuel du 6 décembre 2011, « Les jeunes et la retraite », organisé par le Conseil d’orientation des retraites, avec le soutien du CAS : 

u moment où des réformes en matière de retraite ont été engagées afin de faire face aux déséquilibres financiers liés au vieillissement de la population, de plus en plus de jeunes s’interrogent sur les systèmes collectifs de retraite en répartition, qui visent pourtant à assurer « l’équité intergénérationnelle », et expriment des doutes sur leur capacité à leur fournir demain une retraite suffisante. Diverses évolutions, telles que l’allongement des études, la précarisation de l’emploi ou le coût du logement, auxquelles s’ajoutent les effets de la crise économique actuelle, difficiles à prévoir à ce stade, contribuent à alimenter ces interrogations. Afin d’éclairer le débat public, le Conseil d’orientation des retraites a choisi cette année de consacrer son colloque annuel à la situation des jeunes générations ainsi qu’à leurs attentes vis-à-vis du système de retraite. Des experts dresseront un état des lieux de la situation des jeunes, en France comme à l’étranger : quelle est leur place dans la société ? Comment se situent-ils sur le marché du travail ainsi qu’en termes de niveau de vie et de droits à la retraite ? Les débats se poursuivront par une réflexion prospective sur les retraites futures des jeunes générations, puis par une table ronde sur la notion « d’équité intergénérationnelle », qui rassemblera des représentants d’organisations de la jeunesse. Enfin, sur la base des échanges qui auront lieu, quelques pistes de réflexion seront esquissées pour l’avenir.

Télécharger le programme : colloquejeunesretraite