Connaissances statistiques sur les violences de genre. Sources, approches théoriques et perspectives

Journée scientifique de l’Unité Genre, démographie et société Institut National d’études démographiques 22 novembre 2011– Salle Sauvy INED, 133 Bd Davout, Paris :

La première enquête française sur les violences faites aux femmes, ayant une dimension nationale, l’Enveff, a été réalisée au cours de l’année 2000, sous la responsabilité de Maryse Jaspard, enseignante chercheuse à l’Institut de démographie de l’Université de Paris1 (IDUP) et co-responsable de l’unité Genre, démographie et société de l’Institut national d’études démographiques (Ined). Plus de dix ans après, le contexte a changé : les connaissances statistiques sur ces violences se sont développées, l’on parle désormais de violences de genre et non plus seulement de violences faites aux femmes, l’intolérance à ces violences s’accroît bien que la pénalisation reste faible, des campagnes de prévention ont vu le jour. Cette journée est l’occasion de présenter des travaux récents sur ces violences réalisés dans ce nouveau contexte.

La première séance s’intéressera aux sources que constituent les dossiers judiciaires, administratifs ou les numéros d’aide aux victimes pour développer les connaissances tant sur les victimes que sur les besoins qu’elles expriment. La deuxième présentera des recherches explorant les conséquences des violences vécues dans la période de jeunesse sur les trajectoires sociales des personnes, tandis que la dernière séance regroupera des travaux mettant au jour les manques et lacunes des recherches statistiques françaises en comparaison des travaux étrangers.

Enfin, la table ronde finale sera l’occasion de présenter le projet de l’enquête Violences et rapports de genre (Virage) que l’Ined envisage de réaliser à l’horizon de l’année 2014 pour actualiser et approfondir les connaissances sur ces violences. Cette table ronde permettra de resituer ce nouveau projet dans le paysage statistique français, depuis l’Enveff jusqu’aux enquêtes plus récentes (Evénements de vie et santé réalisée en 2006 par la Direction de la recherche et des études statistiques ou l’enquête annuelle Cadre de vie et sécurité, réalisée par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénale) et par rapports aux besoins de connaissances exprimés par les pouvoirs publics.

Lire la suite : www.ined.fr/fichier/t_recherche/NoteDetPhare2011/P0420.pdf

Séminaire Sociologie des mouvements sociaux et de l’économie solidaire

Séminaire EHESS à partir du 17 novembre par Jean-Louis Laville et Geoffrey Pleyers, à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales le 1er et 3ème jeudi du mois, 19h-21h :

Séances du séminaire 2011-2012 :

  • 17 novembre. Sociologie des mouvements sociaux et de l’économie solidaire : Approche à deux voix (Jean-Louis Laville et Geoffrey Pleyers). EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 2.
  • 1er décembre. Sociologie des mouvements sociaux et de l’économie solidaire : Approche à deux voix. (Jean-Louis Laville et Geoffrey Pleyers). EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 2.
  • 15 décembre. Dimensions politiques et économiques des initiatives citoyennes: approche historique et internationale. (Jean-Louis Laville) EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 2.
  • 5 janvier. Une autre économie. Débats avec les acteurs et les responsables politiques. Jean-Louis Laville (Auteur de « Agir à gauche »), Claude Alphandery (président du Laboratoire de l’Economie Sociale et Solidiare), Eva Jolie (EELV) et d’autres responsables politiques, Amphithéâtre du CNAM, 292 rue Saint-Martin, 75003 Paris.
  • 19 janvier. La consommation critique. Mouvements pour une alimentation responsable et solidaire. Avec Jean De Munck (UC Louvain), Etienne. Verhaegen (UC Louvain), Magali Zimmer (CNAM), Fabrice Ripoll (UPEC) et G. Pleyers (FNRS-UC Louvain), CNAM, 292 rue Saint-Martin, 75003 Paris.
  • 2 février. Discussion des travaux des étudiants, EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 2.
  • 16 février. Le monde entre crise et changement, Nancy Fraser (New School for Social Research, New York) & Vicky Birchfield (University of Georgia), CNAM, 292 rue Saint-Martin, 75003 Paris.
  • 17 février. Colloque « Mouvements sociaux et économie solidaire», CNAM, 292 rue Saint-Martin, 75003 Paris. 10h-18h.
  • 1er mars. L’économie solidaire au Brésil, Paulo de Jesus (Université de Pernanbuco), EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 2. 10.
  • 15 mars. Émergences, enjeux et limites des nouveaux mouvements de consommateurs. (Geoffrey Pleyers), EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 2.
  • 28 mars. Colloque « Consommation critique. Mouvements sociaux, pratiques, économie solidaire et marché», EHESS, 190 Avenue de France, 75013 Paris, salle 620. (voir appel à communication ci-joint)
  • 5 avril. Évolution des formes d’engagement: émotions et micro-stratégies, James Jasper (Graduate Centre, City University of New York ; prof. invité EHESS 2011-2012), EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 2.
  • 3 mai. Sociologie des mouvements sociaux et de l’économie solidaire : Conclusion (Jean-Louis Laville et Geoffrey Pleyers), EHESS, 105 Bd Raspail, Salle 2.

Contacts : Jean-Louis.Laville@lise.cnrs.fr, Geoffrey.Pleyers@uclouvain.be

Existe-t-il une éducation suffisamment bonne ?

Journée d’études interdisciplinaire de l’Université Paris Descartes, 26 novembre 2011 :

ette journée d’étude a choisi un titre sous la forme d’un clin d’œil à la pensée de Winnicott et son idée d’un environnement suffisamment bon : celui-ci relie l’accès à la culture aux premiers enjeux psychiques vécus dans la toute petite enfance. Dans une optique interdisciplinaire, nous mettrons en évidence les liens établis entre le champ éducatif et les recherches cliniques. Ainsi, au vingtième siècle, la psychanalyse, dans le prolongement de sa visée thérapeutique, se fixe pour objectif de mieux comprendre l’éducation et l’apprentissage dans leurs formes familiales et scolaires. Les travaux de Freud mais aussi de sa fille, de Ferenczi ou d’Aichhorn sur ces sujets, contribuent à l’émergence de la Revue pour une Pédagogie Psychanalytique, à l’extension du travail clinique vers les enfants, les groupes et les institutions. Cette rencontre entre pédagogie et psychanalyse interrogera les liens des découvertes cliniques avec les pratiques éducatives et soignantes.

Télécharger le programme : plaquette journée d’étude clinique 26 11 11-1

Rappel : Responsabilité sociale des entreprises et formation

Matinée de réflexion et de débats autour du n° hors série AFPA / Education permanente en partenariat avec l’AFPA et le CNAM à Paris, le mardi 22 novembre 2011 de 9h à 13h :

Cette matinée vient relayer la publication du numéro hors-série AFPA/Education permanente (septembre 2011) qui s’est attaqué à la connexion encore improbable entre rse et formation. Pourtant, l’engagement des entreprises dans une démarche de responsabilité sociale (ou sociétale) présente de nombreux recoupements avec les enjeux de la formation continue. En France, elles relèvent toutes deux d’une mise en conformité avec un univers réglementaire (bien fourni), mais aussi d’une capacité à anticiper, à combiner et à piloter l’harmonisation des rapports entre l’économique et le social.

Télécharger le programme : RSE 22 nov

TIC Unesco : un référentiel de compétences pour les enseignants

Parution du rapport TIC Unesco : un référentiel de compétences pour les enseignants, version 2.0., 2011 :

Information et savoir prennent une importance grandissante dans les sociétés modernes. Il y a donc, pour ces sociétés, nécessité :  de former une population active pourvue de compétences en matière de TIC permettant de traiter l’information, ainsi que d’un esprit créatif et d’aptitudes à la réflexion et à la résolution de problèmes dans le but de générer des connaissances ;  de permettre aux citoyens de disposer de connaissances et de ressources permettant de gérer efficacement leur propre vie et de mener une existence riche et satisfaisante ;  d’encourager tous les citoyens à participer pleinement à la société et à la prise de décisions concernant leur vie ;  de favoriser la compréhension entre les cultures et la résolution pacifique des conflits. Ces objectifs sociaux et économiques sont la priorité d’un système éducatif. Pour les atteindre, il faut que les enseignants y soient préparés. C’est pourquoi l’UNESCO a élaboré, en partenariat avec des responsables d’industrie et des experts internationaux dans le domaine, un référentiel international qui définit les compétences requises pour permettre un enseignement efficace grâce aux TIC, appelé « Référentiel UNESCO de compétences TIC pour les enseignants ».

Lire la suite : http://unesdoc.unesco.org/images/0021/002134/213475F.pdf

SESTEM : Supporting Gender Equality in Science Technology and Mathematics related choices of careers

Parution de l’étude SESTEM, financée par la Foundation for Research and Technology-Hellas, Institute of Applied and Computational Mathematics – FORTH / IACM (GR), nov. 2011 :

The low uptake of Science, Technology and Mathematics (STEM) constitutes a research and policy concern world wide for some time now. In the EC, while the related benchmark appears to have been achieved there is evidence to suggest that the problem on access and retention of females in STEM remains an unresolved issue. Likewise we lack tools so as to allow to reflect on good practices in supporting choices making for careers in STEM by girls.

SESTEM is built on the premise that the study of the uptake of STEM studies by girls and their retention in the field can benefit from investigation into the triangulation of family-individual and school (secondary and tertiary) factors. Under this scope SESTEM aims to conduct four interrelated comparative studies engaging students, pupils, parents and teachers (both secondary and tertiary levels). Both qualitative (in depth interviews, conceptual mapping, tandem based dialoguing and review into existing literature) and quantitative (collection and analyses of data from across the Member States using on-line survey methods, and meta-analyses of existing statistical data) methods will be applied.

Télécharger l’étude : http://elearningeuropa.info/en/project/sestem

Migrations et dynamiques urbaines : “exotisation” des populations et “folklorisation” des espaces

Colloque organisé par le CRBC-MASCIPO, EHESS, 8 et 9 décembre 2011 : 

Comme nous l’avons fait en décembre 2010, nous chercherons lors de ce deuxième colloque à analyser les points de convergence entre les études migratoires et celles consacrées aux villes. Pour poursuivre et approfondir nos réflexions, nous avons décidé de nous focaliser, en premier lieu, sur les phénomènes d’”exotisation” créés en relation avec les flux migratoires et la présence d’immigrés dans l’espace public de nos villes. De plus, pour approfondir la question de l’ancrage urbain des groupes migratoires, nous entendons réfléchir sur les processus d’investissement des lieux et des quartiers liés à l’immigration et à sa mémoire qui, pour apparaître plus “typiques”, sont en quelque sorte “folklorisés”.

Consulter le programme : http://crevilles.org/mambo/index.php?option=com_content&task=view&id=8245&Itemid=202&lang=english