Discernement et procédure dans la formation et l’activité d’ingénieur

Colloque organisé par le réseau Ingenium avec le soutien du Centre de recherche sur la formation et de la Chaire Unesco du Cnam

Le jeudi 7 décembre 2017 au Cnam

Avec la participation de Marc GUYON (CRTD) : Écouter pour discerner ; et de Brad TABAS (Ensta Bretagne, CRF-Cnam) : Cultures de l’innovation : penser la valeur de la procédure, penser la valeur du discernement.

Il est généralement attendu de l’ingénieur qu’il soit scientifique, rigoureux et créatif, et de l’entreprise qu’elle soit compétitive, respectueuse des normes et toujours plus innovante… Toutefois ces attentes ne sont-elles pas en partie des présupposés, voire des injonctions paradoxales ? Comment aborder et dépasser les difficultés qui en découlent ? Et d’abord, la question se pose-t-elle bien en ces termes ? 

Dans la continuité de ce questionnement, après le colloque du 3 décembre 2015, le réseau Ingenium soulève la problématique des liens entre procédure et discernement dans la formation et l’activité d’ingénieur. 

Consulter le programme détaillé : INGENIUM_programme_colloque_7_Déc_2017


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Rédaction (16 novembre 2017). Discernement et procédure dans la formation et l’activité d’ingénieur. Travail et formation. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/uwxj