Migrations de retour, transferts sociaux et pratiques citoyennes transnationales

Appel à contribution pour un panel organisé dans le cadre du colloque 2018 de l’APAD (Association pour l’anthropologie du changement social et du développement) | Roskilde (Danemark), du 23 au 25 mai 2018

Panel organisé par Hicham JAMID (doctorant, LISE-CNRS Cnam & ORMES, Université Ibn Zohr) et Nina SAHRAOUI (Institut Universitaire Européen).

Date limite d’envoi des propositions : 10 décembre 2017 

L’étude des espaces transnationaux dans le champ des recherches sur les migrations, notamment depuis les années 1990, a porté une attention particulière aux pratiques transnationales des migrants, remédiant ainsi à la vision étriquée du migrant perçu uniquement au travers du prisme de l’immigration au détriment de celui de l’émigration. Si les problématiques de « l’assimilation », du « multiculturalisme » ou de « l’intégration » des migrants dans la société d’installation ont occupé, jusqu’à la fin des années 1980, la recherche en sciences sociales sur le fait migratoire, les transnational studies se sont présentées comme une « nouvelle » approche analytique, capable de désigner la capacité des migrants à tisser et à maintenir des relations économiques, politiques et socioculturelles liant leurs sociétés d’installation et d’origine. (…)

Lire la suite : https://calenda.org/421582



Citer ce billet
Rédaction (2017, 30 novembre). Migrations de retour, transferts sociaux et pratiques citoyennes transnationales. Travail et formation. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uwxx