Agir le droit. Un chemin d’émancipation collective en santé mentale

DUTOIT Martine, SAINT-PÉ Marie-Claude. VST. Vie sociale et traitements, n° 136, 2017, pp. 86-89

Depuis une dizaine d’années, des personnes se sont regroupées dans un collectif d’associations visant le droit à la citoyenneté et la participation à la vie sociale et aux décisions sociétales. Ces personnes se reconnaissent comme citoyen-ne-s et pour certain-e-s directement usager-e-s de la santé mentale. Elles ont construit et mené plusieurs projets collectifs qui couvrent le spectre large de l’empowerment. Ces projets, inscrits dans une démarche de santé communautaire, sont fondés sur le croisement des savoirs expérientiels des personnes participantes. Chacun de ces projets, menés en complète synergie avec des personnes trop souvent considérées comme incapables, permet de penser les processus de discrimination et d’exclusion maintenant divers publics dans des statuts d’assistés.

Lire la suite : https://www.cairn.info/revue-vie-sociale-et-traitements-2017-4-page-86.htm


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Rédaction (2 février 2018). Agir le droit. Un chemin d’émancipation collective en santé mentale. Travail et formation. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/uwz2