Le rôle des collectifs auto-organisés dans la représentation des livreurs à vélo en Italie

Dans le cadre du séminaire international de l’IRES

Le jeudi 25 mars 2021 [en ligne] 

Intervenante : Cristina Nizzoli (IRES)

Discutants : Arthur JAN (Lise, Cnam-CNRS) ; Martin WILLEMS (ACV-CSC United Freelancers)

L’essor de l’économie des plateformes met à l’épreuve les pratiques syndicales ainsi que le système de relations professionnelles telles qu’on l’a connu jusqu’à aujourd’hui. Se focalisant sur le cas italien, cette séance analyse les mécanismes ayant conduit à l’ouverture d’une négociation nationale sur les travailleurs de la livraison de repas, entre 2018 et 2020. En particulier, il s’agit de revenir sur la naissance et les stratégies de Riders Union Bologna. Ce collectif local de défense des droits des livreurs à vélo a eu un rôle clef à la fois dans la médiatisation de la condition des livreurs à vélo (notamment par le biais des mobilisations) et dans l’ouverture d’un processus de négociation au niveau local (la signature de la Charte de Bologne) et national.

En savoir plus : http://www.ires.fr/index.php/rencontres-debats/agenda/item/6280-seminaire-international-de-l-ires-25-mars-2021



Citer ce billet
Rédaction (2021, 15 mars). Le rôle des collectifs auto-organisés dans la représentation des livreurs à vélo en Italie. Travail et formation. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ux5x