Antoinette, 50 ans plus tard

Exposition temporaire accueillie par le Cnam et conçue et réalisée par l’association Pulsart

Jusqu’au jeudi 2 décembre 2022 au Cnam (Paris & Saint-Denis)

Du 3 novembre au 2 décembre, le Conservatoire national des arts et métiers a le plaisir d’accueillir l’exposition « Antoinette, 50 ans plus tard », conçue et réalisée par l’association Pulsart à l’aide des archives du magazine féminin « Antoinette », créé par la CGT et diffusé de 1955 à 1989.

Ce journal « syndical et féminin » a été à l’origine conçu comme support à l’action syndicale mais également comme une réponse à la presse féminine traditionnelle de l’époque. L’exposition propose, des sujets d’actualité de 1969 à 1982 publiés dans le mensuel, dirigée à l’époque par Chantal Rogerat Apostolo. Celle-ci co-fondera en 1995 le groupement de recherche « Marché du travail et genre » (MAGE), le premier groupement sur les questions de genre du CNRS, et en 1999, la revue « Travail, genre, et sociétés ».

Clôturée par une rencontre-débat, organisée le 1er décembre, en présence notamment de Frédérique Pigeyre, professeure du Cnam sur la chaire Genre, mixité, égalité femmes/hommes de l’école à l’entreprise, et conseillère spéciale en charge de la mission Égalité au Conservatoire, cette exposition donnera également lieu à une série d’ateliers proposés par l’association Pulsart, à l’attention des élèves du CFA et des personnels du Conservatoire.

En savoir plus : https://culture.cnam.fr/novembre/antoinette-50-ans-plus-tard–1367108.kjsp?RH=evnt_mai



Citer ce billet
Rédaction (2022, 9 novembre). Antoinette, 50 ans plus tard. Travail et formation. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ux9k