L’espace comme condition de l’expérience

Appel à articles d’Éducation permanente

Date limite d’envoi des propositions : 6 mars 2023

La littérature sur les apprentissages semble avoir développé beaucoup moins d’accointances avec la notion d’espace, qu’elle n’avait su le faire avec la question du temps, de la durée ou du rythme, à moins qu’il ne faille d’emblée considérer des « espaces-temps » de l’apprentissage. Le présent appel à articles entend contribuer à pallier ce déséquilibre apparent.

Quels types d’espaces sont concernés ? Les espaces éducatifs et formatifs, bien sûr, mais aussi l’ensemble des espaces « transformatifs », entendus comme espaces potentiels de développement des apprentissages, dédiés, configurés ou non pour les précipiter. Parmi eux, l’actualité désigne notamment les espaces de/du travail, mais aussi les espaces numériques comme toute espèce de « tiers lieux », envisagés lato sensu. Il faudrait garder cette énumération ouverte ne serait-ce que pour y intégrer les dimensions connexes du lieu et du territoire, mais aussi les notions de situation ou d’environnement qui constituent le noyau dur de la didactique professionnelle notamment, mais sans que leur composante spatiale ait toujours été clairement identifiée. […]

Lire la suite : Appel à contributions_L’espace comme condition de l’expérience_Education Permanente_10.2022



Citer ce billet
Rédaction (2023, 27 janvier). L’espace comme condition de l’expérience. Travail et formation. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uxa5