Mélodies du regard et du geste. Entre le peintre et son modèle

Conférence d’Éric Hamraoui (CRTD, Cnam) organisée dans le cadre des Nuits de la lecture

Le samedi 20 janvier 2024 au Cnam Paris

 

Au-delà de la maîtrise d’une technique, la pratique du dessin et de la peinture rend possible la « vision » de la pulsation originelle de la vie des choses ou des corps. L’œil de l’artiste capte ce qui constitue la subtilité de la vie du corps et de l’esprit. Il apprend à voir l’invisible.

L’action du dessinateur et du peintre accède au cœur du corps ou de l’objet représenté, comme à l’issue de la traversée d’un « mur de fer » (Van Gogh, Lettres à Théo), d’une « transpiration de cœur et de sang » (Cézanne). Le cœur de l’artiste se laisse alors émouvoir par l’infinie et silencieuse douceur suggérée par la lumière d’un corps qui s’affirme sans avoir à nier l’ombre, à triompher d’elle. Les yeux du modèle doublent le regard de l’artiste. Ils deviennent co-créateurs de la « vision » de celui-ci, inscription en lui de la vie du corps de l’autre (le modèle), construction possible d’un lieu de partage sensible, distinct d’un espace de simple rencontre. Initiation d’une chorégraphie entre deux cœurs ouverts aux « oscillations de l’infini » (Hugo).

Avec la participation de la chorale du Cnam, interprétant des oeuvres de musique européenne du XVe au XXIe siècle, en latin, italien, espagnol, estonien, portugais, anglais et français. Cheffe de choeur Anne Garcenot.

En savoir plus et s’inscrire : https://culture.cnam.fr/janvier/melodies-du-regard-et-du-geste-entre-le-peintre-et-son-modele–1457462.kjsp?RH=age_janv



Citer ce billet
Rédaction (2024, 15 janvier). Mélodies du regard et du geste. Entre le peintre et son modèle. Travail et formation. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vlf8