Formes et stratégies d’organisation collective des coursiers au Brésil

Séminaire international de l’IRES

Le jeudi 1er février 2024 [en ligne]

Intervenante : Andréia Galvão, politiste, Unicamp, São Paulo, (Brésil)

Discutant : Frédéric REY, Lise (Cnam & CNRS)

Discutant : Camille PETEERS, animateur du MOC Bruxelles à la maison des livreurs

Les syndicats ont des taux d’adhésion plus faibles et une plus grande difficulté à mobiliser dans les secteurs les plus exposés aux formes d’emploi précaires. Au Brésil, cette difficulté est à la fois structurelle et liée aux changements dans l’organisation et la gestion du travail, sous l’influence de l’ubérisation et l’adoption de réformes néolibérales. Les travailleurs précaires ont donc cherché à s’organiser et se mobiliser en dehors des syndicats, soit en collaboration, soit en concurrence avec eux. Trois études de cas (le Syndicat des Coursieurs et Motoboys de São Paulo, l’Association des Coursiers à Moto par Application et Autonomes du Brésil et les Livreurs Antifascistes) permettent d’analyser les obstacles à l’organisation de ces travailleurs précaires, ainsi que les tensions et contradictions entre les associations et les coopératives d’un côté, et les syndicats de l’autre : elles seront examinées lors de cette séance du Séminaire international.

En savoir plus et s’inscrire : https://ires.fr/evenements/seminaire-international-de-lires/formes-et-strategies-dorganisation-collective-des-coursiers-au-bresil-1er-fevrier-2024/



Citer ce billet
Rédaction (2024, 24 janvier). Formes et stratégies d’organisation collective des coursiers au Brésil. Travail et formation. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vnxk