Le vécu de l’expérience doctorale face aux transformations du doctorat : diversification des profils et professionnalisation

Appel à articles de la Revue Internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur (Ripes)

Date limite d’envoi des propositions : 10 avril 2024

Coordination du numéro : Emmanuelle Annoot (Université de Rouen) et Elsa Chachkine (FoAP, Cnam)

Le doctorat connait de profondes mutations ces dernières décennies, en Europe et plus largement. Diplôme essentiellement réservé à l’accès aux fonctions d’enseignant-chercheur
dans le champ universitaire jusque dans les années 80 (Calmand, 2020), il ouvre à de nouvelles perspectives professionnelles dans un contexte concurrentiel pour l’accès aux emplois académiques. L’incitation des docteurs à découvrir d’autres champs professionnels pour leur insertion a été appuyée en Europe par les déclarations de Bergen (2005), en invitant les universités à promouvoir dans leurs programmes doctoraux une « formation interdisciplinaire et le développement de compétences transférables, qui répondent par là-même aux besoins du marché de l’emploi le plus large » (p. 3). Une autre transformation importante est liée à la massification de l’enseignement supérieur. Pour le doctorat, il s’agit d’une tendance
internationale depuis 30 ans, qui conduit à une diversification et à une féminisation des profils. Le profil type du doctorant, qui était traditionnellement plutôt celui d’un homme, jeune, célibataire, a laissé la place à des doctorants plus âgés, dans la trentaine et la quarantaine, en couple et avec des enfants (Taylor, Kiley et Humphrey, 2018). Ces transformations, décrites de façon non exhaustive dans cet appel, ont de profondes répercussions sur les raisons pour lesquelles les doctorants s’engagent aujourd’hui en doctorat, vivent le doctorat et le valorisent. […]

Lire la suite : Appel à articles RIPES_20_01_24



Citer ce billet
Rédaction (2024, 16 février). Le vécu de l’expérience doctorale face aux transformations du doctorat : diversification des profils et professionnalisation. Travail et formation. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vum8