Les conditions de vie des étudiant·es : pauvreté(s), précarité(s) et vulnérabilité(s)

Appel à contributions de la Revue française des affaires sociales

Date limite d’envoi des propositions : 3 juin 2024

Dossier coordonné par Anne-Cécile Caseau (Injep, Laboratoire d’études de genre et de sexualité, Institut Convergences Migrations), Malo Mofakhami (Centre d’économie Paris-Nord, Université Sorbonne Paris-Nord, Centre d’étude de l’emploi et du travail, Cnam) et Mathieu Rossignol-Brunet (Centre Émile-Durkheim, université de Bordeaux, Liepp, Sciences Po Paris).

Mise en avant par les médias, en particulier depuis la crise sanitaire de 2020, la question de la précarité étudiante apparaît aujourd’hui centrale. Les recherches relatives à cette période ont souligné le renforcement des difficultés d’accès aux produits de première nécessité (Amsellem-Mainguy et Vuattoux, 2022 ; Guénée et al., 2021) et à conserver ou trouver un emploi pour dégager un revenu (Belghith et al., 2020 ; Lambert et Cayouette-Remblière, 2021). Une enquête menée conjointement par l’Ifop et l’association Cop1 en 2023 montre ainsi que deux étudiant·es sur trois ont déjà sauté un repas par manque d’argent. Les multiples effets sur la santé mentale des étudiant·es ont également été investigués (Roux et al., 2021 ; Belghith et al., 2020), les étudiant⸱es en situation de difficultés financières, ayant un faible soutien social ou présentant un sentiment de solitude étant plus à risque de présenter une détresse psychologique.

Pourtant, cette question, et plus généralement celle des difficultés de vie rencontrées par les étudiant·es, n’est pas nouvelle. […]

Lire la suite : https://www.publisocial.fr/rfas-2025-2-appel-a-contribution-interdisciplinaire-les-conditions-de-vie-des-etudiant%c2%b7es-pauvretes-precarites-et-vulnerabilites/



Citer ce billet
Rédaction (2024, 6 mai). Les conditions de vie des étudiant·es : pauvreté(s), précarité(s) et vulnérabilité(s). Travail et formation. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11n2v