Politiques de l’intime

Publication en ligne de la chronique de Philippe Arnaud, « Politiques de l’intime, sous la direction d’Isabelle Berrebi-Hoffmann », Le Monde économie, 4 octobre 2011

L’intime, c’est à la fois le subjectif, le personnel, le caché, le familier, « ce qu’il y a de plus profondément intérieur », rappelle Isabelle Berrebi-Hoffmann, maître d’oeuvre de ce livre collectif, sous-titré « Des utopies sociales d’hier aux mondes du travail d’aujourd’hui». Pour la chargée de recherche au CNRS, une « recomposition » est en effet bien en cours. « Les sphères privées et publiques ont été pensées comme séparées depuis plus de deux siècles maintenant. Aujourd’hui, elles ont maille à partir l’une avec l’autre », écrit-elle, y compris dans le monde du travail.

Lire la suite : http://lemonde-emploi.blog.lemonde.fr/2011/10/06/politiques-de-l’intime-sous-la-direction-d’isabelle-berrebi-hoffmann/