Le mouvement d’orientation professionnelle en France. Entre l’école et le marché du travail (1900-1940). Aux origines de la profession de conseiller d’orientation

MARTIN Jérôme. Le mouvement d’orientation professionnelle en France. Entre l’école et le marché du travail (1900-1940). Aux origines de la profession de conseiller d’orientation. Thèse de doctorat en Histoire, civilisations, art (mondes modernes et contemporains), Université Paris Sorbonne, 2011 :

Entre les années 1900 et les années 1940, la notion d’orientation professionnelle est construite à la confluence de trois champs : des patronages et des associations laïcs se préoccupent du placement des adolescents à la fin de l’école primaire ; des responsables éducatifs s’inquiètent de nombre limité d’apprentis ; enfin, les premiers psychologues proposent l’utilisation de tests pour l’affectation de la main-d’œuvre. Les années 1920 sont marquées par la création de nombreux offices. Soutenu par des milieux sociaux et professionnels très différents, le mouvement d’orientation professionnelle se professionnalise progressivement, en partie grâce à la création de l’Institut national d’orientation professionnelle (INOP) et d’associations professionnelles. Les années 1930 constituent un tournant. La montée du chômage et les besoins en main-d’œuvre qualifiée nécessitent une réorganisation du dispositif.

http://www.inrp.fr/vst/Recherches/DetailThese.php?these=1290

 



Citer ce billet
Rédaction (2011, 24 octobre). Le mouvement d’orientation professionnelle en France. Entre l’école et le marché du travail (1900-1940). Aux origines de la profession de conseiller d’orientation. Travail et formation. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uudi