Les pratiques tutorales dans un Campus Numérique : construction sociales singulières

BERTHOUD Françoise. Les pratiques tutorales dans un Campus Numérique : construction sociales singulières.

Thèse de doctorat en Education Psychologie Information Communication, Lyon : Université Lumière Lyon 2, sous la dir. de François Baluteau, 2012

Cette thèse s’intéresse à la construction des pratiques tutorales dans le cadre d’une formation ouverte et à distance au sein de Campus Numériques français. L’hypothèse centrale de ce travail est que, malgré de nombreuses contraintes, les tuteurs à distance, en grande majorité, poursuivent cette activité.L’auteur commence par mettre en lumière, par le biais d’une trentaine d’ entretiens semi-directifs, les représentations des tuteurs concernant leur activité : quelles ressources et quels liens entrent dans la construction de leurs pratiques. C’est grâce au « modèle-service » quadripolaire que l’analyse s’effectue : quelles influences peuvent avoir le « système », « les pairs », « la personne-à-qui-s’adresse le service » (les étudiants) et « soi » sur la pratique tutorale à la fois individualisée et sociale.Les conclusions de ce travail permettent à l’auteur d’envisager la poursuite de l’activité tutorale comme une réponse à une ou des logique(s) individuelle(s) idiosyncrasique(s) à chacun des tuteurs dans le cadre de la sociologie de l’expérience.

Consulter la thèse en ligne : http://theses.univ-lyon2.fr/documents/lyon2/2012/berthoud_f