A lire : « Le dialogue a une vertu mutative ». Les apports de la clinique de l’activité

Entretien avec Yves Clot. « “Le dialogue a une vertu mutative”, les apports de la clinique de l’activité ». In « Risques psychosociaux, qualité de vie au travail et négociation ». Négociations, n° 19, 2013/1, pp. 113-125.

Revue Négociations : Comment êtes-vous devenu titulaire de la chaire de psychologie du travail au Cnam ? Quel est votre parcours ? Quelles rencontres ont façonné votre parcours et votre manière d’appréhender les situations de travail ?

J’ai tout d’abord fait des études de philosophie et soutenu une thèse avec Yves Schwartz sous le titre Le travail, entre activité et subjectivité. Cette thèse est habitée par le problème de la psychologie du travail comme discipline dans l’histoire des transformations du travail au XXe siècle. Ensuite, soucieux d’action concrète et alors que les circonstances universitaires s’y prêtaient, j’ai voulu faire de la psychologie du travail directement en soutenant une Habilitation à Diriger des Recherches en psychologie du travail. Ce texte a été repris en 1999 aux PUF sous le titre La fonction psychologique du travail avant de connaître depuis de nombreuses rééditions. Je retiens deux influences majeures dans mon travail. La première, c’est Alain Wisner, en ergonomie, qui a marqué toute une génération de jeunes chercheurs dont je faisais partie, autour de l’idée que le travail réel et le travail prescrit ne sont pas assimilables. (…)

Lire la suite : https://www.cairn.info/revue-negociations-2013-1-page-5.htm

SOMMAIRE DU NUMERO : 

  • Pierre-Éric Tixier. Introduction
  • Thierry Rochefort. L’amélioration des conditions de travail à l’épreuve du système français de relations professionnelles : la négociation de l’accord interprofessionnel de 1975.
  • Corinne Dequecker et Pierre-Éric Tixier. Travail et représentation des intérêts collectifs à l’épreuve de la globalisation.
  • Mélanie Dufour-Poirier et Reynald Bourque. Risques psychosociaux au travail et action syndicale. L’expérience des délégués sociaux de la FTQ au Québec.
  • Mathieu Detchessahar. Faire face aux risques psychosociaux : quelques éléments d’un management par la discussion.
  • Philippe Douillet. La négociation de la prévention des risques psychosociaux : une occasion de renouveler le dialogue social.
  • Pascale Levet. Des risques psychosociaux à la qualité de vie au travail. Équiper les acteurs pour négocier le travail, l’expérience de l’ANACT.
  • Entretien. « Le dialogue a une vertu mutative », les apports de la clinique de l’activité.