L’évaluation : contextes et pratiques

Parution du n° 189, 2011/4, de la revue Actes de la recherche en sciences sociales :

Ce numéro traite des effets concrets qui résultent de la mise en œuvre des pratiques d’évaluation, en particulier des politiques publiques. La démarche consiste, plutôt qu’à livrer une critique morale et a priori, à prendre au sérieux les objectifs d’efficacité, sans oublier le point de vue de ceux auxquels les services sont dispensés. Qu’il s’agisse de réduire la file d’attente aux urgences, de traiter au plus vite les demandes des bénéficiaires de la CMU ou encore de pousser les établissements scolaires à obtenir de meilleurs résultats, ce sont toujours la « qualité du service » et l’« efficacité » qui sont invoquées, parfois en faveur des usagers les plus démunisEt on ne peut pas occulter que ces questions renvoient à celle des inégalités entre les groupes sociaux, puisque les agents les mieux dotés en capital économique peuvent toujours recourir au privé ou utiliser des passe-droits dans le public pour satisfaire leurs attentes.

Consulter le sommaire : http://www.arss.fr/sommaires/levaluation-contextes-et-pratiques/